Accueil du site > > Sale temps pour (...)

Sale temps pour les gros

Sale temps pour les gros

mercredi 9 février 2011

Petit problème du jour : sachant que la proportion d’adultes obèses double en moins de 30 ans, pour atteindre aujourd’hui 10% de la population mondiale, dans combien de temps les spécimens sveltes et graciles – comme vous et moi – auront-ils complètement disparu ? C’est aux Etats-Unis et au Canada que le phénomène est le plus répandu : 1 adulte sur 3 est frappé d’obésité. Au point que la revue yankee Child Developpement a cru en identifier la cause : si les mamans mènent une vie professionnelle active, leurs enfants sont davantage exposés au surpoids. Et les jeunes grassouillets font des adultes pléthoriques. Cette corrélation n’est pour l’instant vérifiée qu’aux Etats-Unis. Au Bengladesh, par exemple, où les mères triment du matin jusqu’au soir, les mouflets échappent curieusement à la malédiction. Ce qui conforte la thèse du Professeur Iacona, récemment développée lors des Rencontres de Phalempin : « L’engraissement du corps et de l’esprit est directement imputable à l’action dévastatrice des multinationales du sucre et du gras ». Heureusement, restent les multinationales du médicament pour lutter contre les désordres de leurs consœurs. Sans trop de résultats, certes, mais avec de généreux profits.

Longtemps, en Asie, les populations sont restées maigrichonnes, acamandées qu’elles étaient par la goinfrerie des princes : l’obésité était alors la marque distinctive des seigneurs. Il en est demeuré au Japon le culte du sumo, une sorte de catch réservé aux poids lourds. Les rikishi, lutteurs que les Français appellent sumotori, jouissent là-bas d’une aura exceptionnelle. Laquelle ne cesse de se ternir. Sur ces dernières années, des scandales à répétition sont venus ébranler le temple : sauvagerie des entraînements et mauvais traitements infligés aux novices, consommation de substances illicites (fumer un joint au Japon est un délit très grave), et fréquentation un peu trop assidue des yakusas, les gros bras de la pègre autochtone. Ce qui devait arriver arriva : les paris sur les matches de sumo sont suspects d’être régulièrement truqués. Tout un univers s’écroule. Pour comprendre la gravité des faits, imaginez que les poids lourds du secteur bancaire soient soudain convaincus de tricherie, de chantage, d’extorsion de fonds et de violences de toute nature : le monde ne s’en relèverait pas. Heureusement, de tels faits ne peuvent pas se produire…

La recette du jour

Régime de forme

Levez-vous tôt, passez au bain et chez le coiffeur, entraînez-vous dur jusqu’à 11 heures. Puis avalez un chanko-nabe (2 poulets et force légumes frits dans l’huile, baignés dans du bouillon et du saké). Vous deviendrez un sumo. Gros mais musclé. Levez-vous tard, feignassez devant la télé, avalez un hambuger à l’heure, noyé de soda. Vous deviendrez un sumo sans muscle : un Américain.

mercredi 9 février 2011 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)