Accueil du site > > Fukushima et le (...)

Fukushima et le cygne noir

Fukushima et le cygne noir

lundi 14 mars 2011

Le drame japonais ranime les préventions à l’égard des centrales nucléaires, et les frayeurs légitimes que suscitent les risques d’accident. Les Japonais sont mieux placés que quiconque pour apprécier le potentiel destructeur du nucléaire. Pourtant, le pays est largement équipé de centrales et poursuit un programme d’équipement visant à réduire sa dépendance au pétrole, en dépit d’une opinion franchement hostile. Faut-il pour autant lancer un referendum planétaire sur cette question, comme le réclame le ténor enroué de l’écologie européenne ? C’est plutôt un referendum sur le tsunami qu’il faudrait entreprendre, duquel il résulterait que bien des territoires doivent être évacués de leurs populations. Tel serait alors le cas de la totalité du Japon, aussi familier des tremblements de terre que de la pêche au thon.

L’expertise nipponne en matière de construction antisismique est reconnue. Mais entre un tremblement de terre, même violent, et un tsunami, la prévention des risques majeurs revêt une autre dimension. Le tsunami, c’est le cygne noir de Nassim Taleb : l’événement improbable dont la survenance entraîne des conséquences dramatiques. Parce que se protéger d’un phénomène rarissime et imprévisible entraîne des coûts rédhibitoires à l’aune du mode d’exploitation dominant. Ce n’est pas la production d’énergie nucléaire qui est en cause : elle a constitué une réponse intelligente à la raréfaction des ressources fossiles et aux désordres reconnus que génère leur utilisation. Mais sachant qu’une centrale est une bombe destructrice en puissance, son édification et son entretien supposent des précautions maniaques et ruineuses, qui entrent en collision avec l’impératif de rentabilité financière qu’impose le régime de la concurrence. C’est une métaphore éclairante du capitalisme libéral : un système au potentiel remarquable et plein de ressources enthousiasmantes. Pour peu que l’on soit scrupuleusement attentif aux précautions d’utilisation. En verrouillant une réglementation rigoureuse qui prévienne les dérèglements. Certes très improbables au plan statistique, mais assurément destructeurs lorsqu’ils apparaissent. Le monde d’aujourd’hui est devenu un concentré de Fukushima, une giga-bombe potentielle dont l’inondation massive, voire l’ensevelissement sous un déluge de béton, ne parviendront peut-être pas à prévenir l’explosion.

La recette du jour

Cygne au citron

Vous êtes subjugué par le parfum incomparable des citrons siciliens. Installez votre verger sur les flancs de l’Etna : c’est la meilleure combinaison entre la fertilité du sol et la douceur du climat. Prévoyez que les éruptions improbables détruiront en priorité les citronniers des voisins. Mais si vous n’avez pas cru au cygne noir, vos citrons seront cuits. Et vous avec.

lundi 14 mars 2011 , par Jean-Jacques Jugie

1 Message

  • // Fukushima et le cygne noir 15 mars 2011 04:48, par eric brucker

    "Le monde d’aujourd’hui est devenu un concentré de Fukushima, une giga-bombe potentielle dont l’inondation massive, voire l’ensevelissement sous un déluge de béton, ne parviendront peut-être pas à prévenir l’explosion."

    surtout quand le déluge répandu n’est ni du béton ni de l’eau de mer...mais des billets de banque produits à gogo .......
    hautement inflammables !!!


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)