Accueil du site > > Billet du jour > Stratégie martienne

Stratégie martienne

Stratégie martienne

vendredi 4 juin 2010

Peut-être devrait-on confier les rênes des nations aux spécialistes de l’espace. Et tout particulièrement à l’Agence spatiale russe. Laquelle vient d’enfermer six hommes dans les conditions d’un vol à destination de Mars, et ce pour une durée de 520 jours : c’est le temps qu’il faut pour atteindre la planète rouge, faire des observations pendant un mois et revenir au bercail. Enfin, c’est plutôt le temps qu’il faudra, dans environ 25 ans, quand la technologie aura suffisamment évolué pour permettre la construction du vaisseau approprié. L’expérience a pour objet d’analyser le comportement des hommes soumis aux rigueurs d’un enfermement quasi-carcéral, sous les contraintes qu’impose la navigation spatiale : quand vous allez sur Mars, mieux vaut être attentif à l’itinéraire. Car se perdre dans l’espace, c’est, paraît-il, plutôt stressant.

L’expérience pourrait être généralisée à l’économie. Sachant qu’il faudra sans doute un bon bout de temps avant que l’on découvre les moyens de remettre le monde sur ses deux pieds, ce serait une idée pertinente d’enfermer le pékin dans des conditions très rigoureuses. En l’obligeant à vivre sereinement dans la promiscuité de ses semblables, ses besoins étant rationnés et sa liberté limitée à l’optimisation de la solidarité. Evidemment, 520 jours de ce régime ne seraient probablement pas suffisants pour une préparation efficace. Mais rien n’interdit de prolonger l’expérience pendant quatre à cinq ans : les survivants seraient alors vaccinés contre les affres du dénuement et pourraient ainsi résister aux vingt années suivantes de disette.

Il n’est pas impossible que nos dirigeants aient été séduits par les enseignements à tirer du projet russe. Un peu partout se mettent en place les règles d’une austérité renforcée, qui devraient permettre de parvenir à l’égalité parfaite, chacun se retrouvant sur la paille. Il ne restera plus alors qu’à dresser les barreaux réglementaires pour contenir les velléités protestataires – il y a toujours des râleurs impénitents. Ainsi, la prochaine génération pourra s’offrir trente nouvelles glorieuses. Y’en a qui ont du pot…

La recette du jour

Brouet à la martienne

Enfermez dans votre cuisine votre famille et vos proches voisins. Confectionnez un brouet avec le contenu des vos frigos respectifs. Servez avec parcimonie et diluez le reste avec de l’eau claire, que vous servirez le lendemain avant nouvelle dilution. Procédez de la sorte pendant 520 jours. Si vous mourez avant cette échéance, c’est que vous ne croyez pas à l’homéopathie. Sinon, vous êtes prêt pour un voyage sur Mars.

vendredi 4 juin 2010 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)