Accueil du site > > Billet du jour > Plaidoyer pour (...)

Plaidoyer pour le melon déductible

Plaidoyer pour le melon déductible

mercredi 25 août 2010

Vous vous demandiez pourquoi vous allez terminer l’été les poches vides. Ne cherchez plus. Une récente enquête de l’Association des familles rurales vient d’en donner l’explication : le prix des fruits et légumes a, cette année, augmenté de 11%. Vous avez voulu respecter les consignes de l’OMS en consommant cinq fruits et légumes par jour : bravo, vous préservez votre capital-santé dans le long terme. Par la même occasion, vous contribuez à réduire les dépenses de la Sécu qui a bien besoin, elle aussi, de se refaire une santé. Vous avez voulu acheter des produits bio au motif d’encourager les protecteurs de l’environnement et de réduire votre ingestion des pesticides, herbicides et autres cochonneries-cides qui transforment votre organisme en déchetterie chimique : bravo, vous participez aux objectifs du Grenelle II, qui visent à nettoyer notre planète devenue une poubelle. Vos lointains descendants vous en sauront gré. Seulement voilà : vivre sainement coûte cher, quelquefois à cause des caprices de la météo, souvent à cause de la cupidité des distributeurs. Vivre très sainement coûte très cher : 70% de plus pour les produits labellisés « bio », dont la qualité se serait de surcroît réduite, selon la même enquête. Moralité : soigner sa bonne conscience vous décave le pékin en moins de deux.

Il est temps d’agir. Puisque la saison de la tambouille budgétaire vient de débuter, qu’il nous soit permis de faire une suggestion au Gouvernement : rendre l’achat de fruits et légumes déductible des revenus. Et parallèlement augmenter l’imposition des producteurs, notamment de bio, qui devraient pour l’occasion majorer leurs prix et accroître leurs profits dans des proportions pharaoniques. Certes, cela reviendrait à supprimer des niches fiscales pour créer des jardins fiscaux. Mais enfin, fruits et légumes sont plus utiles à l’espèce que les chiens, et l’on s’épargnerait la fabrication épisodique de motocrottes fiscales, qui font de gros dégâts dans le climat médiatique et polluent méchamment l’humeur de l’opinion. Voilà. Cette suggestion est cordialement offerte au Premier ministre, sans que le signataire ambitionne de le remplacer lors du prochain remaniement.

La recette du jour

Ratatouille super-bio

Vous êtes sensible aux légitimes préoccupations environnementales et attentif à la santé de l’espèce. Nourrissez vos enfants d’une propagande écolo et incitez-les à cultiver des légumes dans leur chambre, au lieu de bavasser continument sur le Net en se gavant de chamallows. Vous vous garantirez une ratatouille saine et économique toute l’année. Vos enfants ne seront pas moins fatigants, mais ils seront plus sveltes.

mercredi 25 août 2010 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)