Accueil du site > > Billet du jour > Le téléthon européen

Le téléthon européen

Le téléthon européen

lundi 10 mai 2010

Oulala ! Alors que l’Europe célébrait l’anniversaire du 8 mai 45, ses dirigeants ont sacrifié leur week-end à un autre combat historique : la guerre contre les spéculateurs, menée tambour battant sous le panache du généralissime Sarkozy. La spéculation disposait de redoutables V2 qui pilonnaient sans relâche l’Eurozone, au risque de massacrer sa seule valeur commune : la monnaie. Les assiégés ont ainsi mis au point l’arme atomique censée terroriser les assaillants : une union (financière) sacrée, que seuls ces mécréants de Britanniques ont boudée.

Il n’est pas nécessaire de disposer d’un doctorat de physique nucléaire pour comprendre le fonctionnement de l’arme unioniste : puisque les spéculateurs disposent d’un gros tas de munitions financières, on va leur opposer un arsenal impressionnant. Mais comment, direz-vous, puisque tous les Etats-membres sont dans la mélasse ? Par le crédit, bien sûr. Les désordres présents résultent d’un excès généralisé de l’endettement ; la thérapie de choc proposée repose sur un endettement plus élevé encore. Nos dirigeants entendent soigner le mal par le mal, comme des homéopathes. Sauf que l’homéopathie repose sur l’administration au malade de doses infinitésimales de poison. Ici, on adopte les doses massives. Le résultat probable, c’est que l’affrontement inévitable de belligérants surarmés devrait provoquer autant de dégâts que la bombe H. Le plus cocasse dans cette affaire, qui montre le désarroi des élites dirigeantes, c’est que les munitions défensives doivent être acquises sur le marché, c’est-à-dire chez l’assaillant. Il en résulte que les promesses de dons, consenties à l’insu de leur plein gré par les Etats de la Communauté, seront soumises à la bonne volonté de leurs « ennemis » banquiers. Dans un téléthon dont l’enjeu consiste à recueillir 750 milliards d’euros, c’est un pari terriblement risqué. Même si la Bourse de Tokyo salue ce matin cet « accord » par une hausse complaisante de 1.60%, il est raisonnablement permis de penser que l’illusion du sauvetage ne durera pas une éternité. Car depuis que les Etats ont abdiqué leur souveraineté monétaire, ils ont perdu le contrôle de l’arme de destruction massive qu’est le crédit.

Recette du jour

- Dépenses en gelée*

Emplissez un saladier de vos dépenses excessives et mettez-le au congélateur. Vous ne serez pas moins pauvre mais on vous croira plus riche. Payez scrupuleusement vos factures d’électricité. Si vous n’y parvenez pas, fuyez au Groenland avant que le courant ne soit coupé et que la situation ne pourrisse.

lundi 10 mai 2010 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)