Accueil du site > > Billet du jour > L’OCDE vaticine

L’OCDE vaticine

L'OCDE vaticine

jeudi 27 mai 2010

A quoi servent les économistes de l’OCDE ? En temps ordinaire, on n’en sait rien – et eux non plus, probablement. Mais hier, ils ont contribué à redonner un élan d’optimisme aux Bourses mondiales, qui se sont ainsi offert un hoquet haussier. Car cette honorable assemblée d’haruspices, après avoir soigneusement étudié les entrailles d’un poulet éventré pour l’occasion, a déclaré que l’activité mondiale allait s’améliorer. Ce n’est pourtant pas ce que prétend notre volailler, authentique érudit en matière de tripaille aviaire, mais ignorant des finasseries économiques – à l’exception de son compte d’exploitation, qu’il redoute de voir bientôt réduit à la taille d’un boyau d’ortolan (espèce protégée, à ne pas consommer, même avec modération. Art. L 411 du Code de l’Environnement).

Ainsi l’OCDE aperçoit le bout du tunnel : la croissance serait en train de se rétablir, tout particulièrement aux Etats-Unis et au Japon (au moins 3% cette année). Mais comment diable font ces pays, penserez-vous ? C’est un mystère que seuls les économistes susnommés peuvent pénétrer, grâce à leur pénétrante analyse des statistiques officielles – aussi fiables pour le commun des mortels que les promesses d’une mère maquerelle. Quant à l’Europe, bravo ! déclarent nos experts. Bravo pour « les décisions très courageuses et très difficiles » de certains dirigeants en faveur de l’austérité. D’ailleurs, selon eux, il y a un signe encourageant : « le taux de chômage de la zone OCDE a désormais atteint son point le plus haut, à 8,5% ». Il faut donc croire que ce taux est le maximum syndical autorisé pour le chômage : voilà pourquoi il est aussi encourageant.

Mais il ne faudrait pas conclure que les officiants de l’OCDE ont la tête dans les nuages. Ah ça, non. Ils sont bigrement perspicaces. Pour preuve, ils observent que « l’ampleur et la simultanéité de ces efforts de consolidation budgétaire pourraient avoir des retombées internationales ». En langage décodé, cela signifie que l’austérité généralisée pourrait provoquer la glaciation de l’activité mondiale. Bien vu, n’est-ce pas ? Ah, vraiment, sont trop forts. En foi de quoi recommandent-ils de «  privilégier les instruments qui nuisent le moins à la croissance ». C’est-à-dire qu’il faut confisquer l’argent des citoyens sans que cela pénalise leurs dépenses. Là, c’est tout bonnement génial : on croirait entendre le grand économiste Pierre Dac. Pour la finesse de leur conseil, ils méritent amplement la confiance des Etats et les confortables traitements qui vont avec.

Recette du jour

Omelette OCDE

Quand vous aurez abattu vos poules pondeuses pour nourrir votre famille affamée, conservez précieusement leurs derniers œufs. Tenez-les sans les casser au-dessus de votre poêle bien chaude, en prononçant trois fois : « Abracadabra ! ». Vous devez obtenir une omelette baveuse. Si tel n’est pas le cas, faites un procès à l’OCDE. Et exigez tout son fric en indemnités.

jeudi 27 mai 2010 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)