Accueil du site > > Pékin et la Veuve

Pékin et la Veuve joyeuse

Pékin et la Veuve joyeuse

jeudi 6 janvier 2011

L’Europe est depuis longtemps une destination appréciée par les touristes asiatiques. Après les essaims de Japonais, qui butinent avec gourmandise les parterres de parfums parisiens sous l’œil goguenard mais intéressé des autochtones, les Chinois ont débarqué en grappes. Des éclaireurs : le tourisme de masse existe pourtant en Chine, où les périodes de vacances sont communes à toute la population, et c’est alors une chienlit indescriptible dans les transports et sur les sites de villégiature. Mais leurs moyens ne leur permettent pas encore de se chartériser autant qu’ils le souhaitent vers le Vieux Continent. Dommage pour notre industrie aéronautique. Et celle de nos alcools raffinés.

L’Europe est pour l’instant réservée à l’élite de l’Empire du Milieu. Les hommes d’affaires, bien sûr, mais aussi les représentants politiques. Les voyages officiels se sont à ce point intensifiés qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’une éminence pékinoise ne parcoure une capitale de l’Union. Hier, le Vice-président était en Espagne et a été accueilli avec l’empressement obséquieux que l’on réservait autrefois au Tonton d’Amérique, dont on espérait un cadeau somptuaire ou une place sur son testament. Monsieur Li n’a pas déçu les attentes : il a promis qu’il donnerait des sous. Enfin, plus exactement, qu’il continuerait d’acheter de la dette espagnole. Le même présent qui a déjà été accordé aux Grecs, aux Portugais, aux Irlandais, aux Français et à bien d’autres. Nos Etats font songer à ces riches veuves d’après-guerre, assises sur un joli patrimoine mais dépourvues des liquidités permettant de mener la « grande vie ». Quelque commerçant enrichi par le marché noir lui prêtait alors de l’argent. Avant de couper les vivres et de se rembourser avec les bijoux de famille et les demeures patriciennes. La guerre des monnaies en cours ne tuera peut-être personne, mais elle promet d’en ruiner beaucoup.

La recette du jour

Gruau de fourmi à la chinoise

Vous avez chanté tout l’été et vous trouvez fort dépourvu maintenant que la bise est venue. Empruntez à Monsieur Li et promettez-lui votre fille aînée en mariage. Avant qu’il n’exige en dot le manoir familial, montez un restaurant chinois ou une blanchisserie. Et remboursez vos dettes.

jeudi 6 janvier 2011 , par Jean-Jacques Jugie

2 Messages de forum

  • // Pékin et la Veuve joyeuse 6 janvier 2011 15:15, par Pekinois-a-mitemps

    addition a la recette du jour.
    Etant donne le flux enorme que l’on peut attendre il faudra au moins doubler les frais de visa pour nos visiteurs venant des pays emergeants.
    Autrement les frais pour le maintien nos services de transport, le maintien des monuments et de nos infrastructures sera trop eleve.
    Autre suggestion qui a deja ete faite : "doubler" partie de nos monuments dans des parcs culturels, pour diminuer le flux de vrais connaisseurs vers nos vrais tresors.
    Les chinois sont maitres dans la copie et le dedoublement.
    Pour notre survie il faudra nous proteger.

    Pekinois-a-mitemps

  • // Pékin et la Veuve joyeuse 6 janvier 2011 09:53, par Plumitif

    Cher Monsieur JJG
    je vous lisais avec plaisir déjà dans La Gazette NPdC,
    je vous retrouve avec gourmandise tous les jours,
    vos chroniques sont drôles et pertinentes, un brin impertinentes,
    excellente la Veuve joyeuse :-)))
    bonne année 2011
    PS juste un mot encore, pour moi qui suis publiphobe, le bandeau en haut de votre blog, non effaçable avec mes logiciels usuels, me défrise un peu, beaucoup même. Cette entreprise se retrouve donc inscrite à l’encre rouge dans la liste des fournisseurs...


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)