Accueil du site > > Les Européens soumis

Les Européens soumis à la question

Les Européens soumis à la question

mardi 11 janvier 2011

Puisque les prévisions des démographes sont plus sûres que celles des économistes, on peut leur faire confiance. Au moins pour le court terme. Selon leurs statistiques, la planète comptera 7 milliards d’individus à la fin de l’année. L’espèce continue de prospérer, même si c’est aujourd’hui à un train de sénateur. Inutile toutefois de s’inquiéter : il n’y aura plus qu’une poignée d’occupants à la fin de l’année suivante, selon les scénaristes d’Hollywood qui ont interprété le calendrier maya avec cette subtilité créative qui caractérise le cinéma américain. En attendant, voici le profil du Terrien moyen : il est Asiatique, jeune et urbain. Autant dire que si vous êtes Caucasien, rural et d’âge mûr, vous avez du mouron à vous faire : il ne fait pas bon être minoritaire sur une planète déglinguée.

Et si par malchance vous êtes Européen, on vous souhaite sincèrement de n’être ni Portugais, ni Espagnol, ni Italien. Car c’est chez vous que se joue désormais l’acte suivant de la tragédie en cours, selon un scénario aussi prévisible que celui d’un drame religieux du Moyen-âge. Sauf que la religion dominante est aujourd’hui celle de la finance, un dogme non révélé mais conçu de toutes pièces par ses grands-prêtres. Qui ont soumis à la tentation de l’emprunt nombre de leur fidèles et s’emploient désormais à les punir par là où ils ont pêché. En leur infligeant de la dette à des prix sataniques, qui les condamne aux tourments de l’enfer, celui de la misère. Sous le jugement intégriste des Inquisiteurs agréés que sont les Agences de notation, jugement exécuté sans état d’âme par les marchés – redoutable bras armé d’un dogme hermétique à la compassion. En foi de quoi doit-on s’attendre à l’extension prochaine de l’hérésie, par apostasie d’un culte qui ne saurait prospérer. Car il refuse toute possibilité de rédemption.

La recette du jour

Bréviaire de conversion

Vous avez longtemps cru à l’excellence de votre statut d’Européen mature et banlieusard. Mais les temps changent et vous devez changer aussi. Prenez une cure de jouvence, potassez le confucianisme et migrez dans une grande ville chinoise. Vous ne vivrez pas mieux, mais au moins vos voisins seront-ils épanouis.

mardi 11 janvier 2011 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)