Accueil du site > > La Suisse et l’impôt

La Suisse et l’impôt neutre

La Suisse et l'impôt neutre

mardi 14 décembre 2010

Qui a dit que les Suisses ont un comportement politiquement incorrect à l’égard des Etrangers ? Bon, c’est vrai qu’ils sont pointilleux : quiconque vient d’ailleurs doit adopter une attitude convenable et conforme aux usages du pays. Même s’il est doré sur tranche : on se souvient du sort réservé à l’un des fils du Leader libyen, entôlé comme un manant pour avoir tabassé son petit personnel. L’affaire fit grand bruit, on s’en souvient, et la Suisse faillit être privée d’essence pour délit de lèse-majesté. Il lui fallut relâcher le contrevenant et l’absoudre de ses fautes, qui eussent valu à un autochtone une lourde peine et l’opprobre se ses semblables. Voilà pourquoi il est difficile de comprendre les crispations que suscitent les nouvelles dispositions dans la Confédération : tout malandrin étranger est immédiatement refoulé sans autre forme de procès. C’est faire preuve d’une clémence discriminatoire à l’égard des Suisses, mais ces derniers l’acceptent volontiers. Ils sont vraiment cool, nos voisins.

Et pour satisfaire aux constantes exigences de la Commission européenne, qui traque les entraves à la concurrence au-delà de ses frontières, la Suisse s’apprête à adopter une réforme fiscale d’envergure : des modalités de taxation communes à toutes les entreprises, qu’elles soient nationales ou étrangères, certaines de ces dernières bénéficiant aujourd’hui d’un régime de faveur. Paradoxalement, ce projet fait débat dans le pays et fait craindre aux autorités de l’Union qu’elles ne se soient tiré une balle dans le pied en harcelant les Helvètes sur le sujet. Voilà en tout cas qui vient nuancer le jugement sévère que porte sur cette contrée un personnage de John Le Carré : « En Suisse, il est interdit d’être pauvre, interdit d’être étranger et interdit de suspendre son linge aux fenêtres ». Encore que. Mieux vaut ne pas être pauvre, c’est vrai. Et suspendre son linge est toujours prohibé – surtout pour les Etrangers.

La recette du jour

Gestion familiale à la Suisse

Vous êtres soupçonné dans votre maisonnée de discrimination à l’égard de vos enfants adoptés. Ne vous laissez pas intimider. Offrez à chacun le même caleçon de fabrication helvétique. Ceux qui le suspendront à la fenêtre après l’avoir lavé, virez-les : la loi est de votre côté.

mardi 14 décembre 2010 , par Jean-Jacques Jugie


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)