Accueil du site > > Hello, Chaser !

Hello, Chaser !

Hello, Chaser !

lundi 10 janvier 2011

Un petit avertissement amical si vous avez un chien : attendez-vous aujourd’hui à être interrogé sur ses aptitudes. Surtout si vous possédez un border collie – et le troupeau de moutons qui va logiquement avec : ses talents de chien de berger sont reconnus et appréciés. Tout ça à cause de Chaser, un remarquable toutou, dont la presse nous apprend aujourd’hui qu’il vient de passer trois ans au Wolford College, en Caroline du Sud, au département de psychologie. Alors que vous n’êtes même pas parvenu à faire réussir le bachot au vôtre, un crétin de la pire espèce qui ne s’intéresse qu’aux nonos et à la baballe. Comme un Américain moyen – l’hominidé, s’entend, pas le canidé.

Songez donc que Chaser est parvenu à apprendre 1 022 mots pendant son cycle d’études. Une performance que bien des institutrices aimeraient atteindre avec toutes leurs ouailles. Non, là on exagère : c’est le vocabulaire ordinaire d’un enfant de trois ans (douze ans au Texas, pour les futurs candidats à la magistrature suprême). Et le plus extraordinaire, c’est qu’il est capable de classer les objets qu’il reconnaît par leur forme ou leur fonction, témoignant ainsi d’une capacité d’abstraction que l’on croyait réservée à l’homo sapiens. Il n’est pas interdit de penser qu’en allongeant le cycle d’études, sans pour autant le porter à la durée moyenne de celui que l’on inflige à nos enfants pour en faire des analphabètes diplômés, on pourrait doter Chaser d’un vocabulaire de 3.000 mots et des principales règles de grammaire. Dès lors que nos sociétés sont devenues très indulgentes à l’égard de l’orthographe, bienveillantes face aux solécismes, barbarismes et autres massacres de la langue, et peu exigeantes sur le sens de l’information qu’elles avalent, Chaser pourrait obtenir aisément sa carte de presse. Quitte à nourrir leur public de pâtée, autant que les médias recrutent des chiens comme journalistes. Bien dressés, évidemment.

La recette du jour

Education à la Wolford College

Vous êtes préoccupé par l’avenir de vos jeunes enfants. Vous n’avez pas tort : l’école est devenue un repaire de délinquants en herbe. Envoyez votre border collie au Wolford College et votre progéniture à la garde des moutons. Le premier fera carrière et entretiendra la famille ; la seconde découvrira la nature et les joies simples d’une vie sans mensonges. Tous vous remercieront.

lundi 10 janvier 2011 , par Jean-Jacques Jugie

1 Message

  • // Hello, Chaser ! 11 janvier 2011 17:08, par Ydel

    Rire fait toujours du bien ! Merci.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)