Accueil du site > > Bath, la blatte (...)

Bath, la blatte !

Bath, la blatte !

jeudi 9 septembre 2010

Découvrir un cafard chez soi déclenche toujours un début de panique. C’est un insecte répugnant qui squatte volontiers les égouts et qui vit en colonies. Comme dit l’autre, quand il y en a un, ça va ; c’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. Et il y en a toujours beaucoup. Le cancrelat prolifère depuis au moins 400 millions d’années et vivra longtemps après que l’homme aura disparu : cette foutue bestiole encaisse sans broncher un mois de diète complète ; elle résiste étonnamment à des radiations dix fois plus puissantes que celles qui terrassent l’homo sapiens ; elle survit plus d’une semaine à la décapitation : voilà pourquoi la guillotine ne figure pas dans la panoplie anti-blattes. Et ce serait folie de vouloir exterminer l’espèce. Car une équipe de chercheurs de l’Université de Nottingham vient de découvrir ce que les Chinois et les Grecs anciens savaient déjà : le cafard est une sorte de pharmacie ambulante. Son cerveau et ses tissus nerveux contiennent au moins neuf molécules capables, en particulier, de zigouiller le staphylocoque doré, cette véritable hantise des milieux hospitaliers qui résiste aux antibiotiques les plus puissants et que l’on ne peut vaincre sans générer des dommages collatéraux importants chez le patient.

Selon les spécialistes de l’Université britannique, la découverte n’est pas surprenante : « Ces insectes vivent souvent dans de très mauvaises conditions sanitaires et d’hygiène, dans des environnements où ils sont exposés à un grand nombre de bactéries différentes. Il est donc logique qu’ils aient développé des moyens de se protéger contre les micro-organismes ». Voilà donc une information capitale. Depuis que nous sommes obsédés par une hygiène scrupuleuse qui nous fait nous récurer de pied en cap plusieurs fois par jour ; depuis que les chipotages de la diététique constituent l’essentiel de nos préoccupations ; depuis que la quête inlassable d’un meilleur confort a supplanté celle du Graal, nous sommes devenus plus fragiles qu’une porcelaine de Saxe. C’est malin : un véritable suicide collectif. Ah, çà ! Pour mieux perpétuer notre espèce, il nous faudrait une bonne crise. Qui nous oblige à vivre comme des blattes. Que l’on se rassure : avec un peu de chance, nous serons bientôt exaucés.

La recette du jour

Cancrelats à la gnole

Vous êtes légitimement préoccupé par votre longévité. Vendez votre demeure aseptisée et déménagez dans l’égout le plus proche. Investissez dans un élevage de cancrelats, que vous dégusterez grillés après avoir anesthésié vos papilles gustatives d’un bon coup de gnole. Vous mourrez peut-être de dégoût, mais au moins ferez-vous la nique à cette cochonnerie de staphylocoque doré.

jeudi 9 septembre 2010 , par Jean-Jacques Jugie

3 Messages de forum

  • // Bath, la blatte ! 9 septembre 2010 22:53

    j’ espère que tu ne prendras pas la Mouche Jean-Jacques, mais en cette période morose, alors que les majorités filent droit comme des Moutons, on a déjà le Bourdon, si en plus tu nous files ton Cafard, nous sommes bons pour l’arche de Noé...et je le dis sans monter sur mes grands chevaux !

    Continue, c’est toujours génial
    amicalement et j’espère te voir bientôt
    Eric

  • // Bath, la blatte ! 9 septembre 2010 19:08, par Frédéric Aimard

    Sans compter qu’une des races de cafard est connue sous le nom de "Cafard HP", comme Hôpitaux de Paris. On en voit pas mal à l’Hôtel-Dieu, ils sont énormes, mais il paraît qu’ils ne font aucun mal, sauf au moral des malades.

  • // Bath, la blatte ! 9 septembre 2010 14:16

    l’automne étant déjà bien avancé dans le nord de la france
    voici au moins un article qui évite de vous donner ... le cafard


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides).

Qui êtes-vous ? (optionnel)



  • 25juillet Le dollar postmoderne - par Plumitif

    On verra bientôt que nos candidats sont postmodernes depuis (...)

  • 20juillet Pitié pour Murdoch ! - par philippe lefevre

    mon cher ami "le premier qui dit la vérité il doit etre (...)

  • 18juillet Vacances au frais - par Plumitif

    Excellent, comme "avant" votre séjour en taule, cher (...)

  • 28juillet L’OMS cachetonne

    Oyez, oyez, c’est l’OMS qui l’affirme : un peu plus d’un (...)

  • 27juillet L’or en flacon

    En ces temps troublés, vous vous demandez comment protéger vos (...)

  • 26juillet Potion pour le podium

    Que se passe-t-il quand une star du cyclisme se fait (...)