Accueil du site > > Premier portail (...)

Premier portail d’accès à toute l’information publique environnementale en ligne

Premier portail d'accès à toute l'information publique environnementale en ligne

Sous l’impulsion du Grenelle Environnement et dans le respect de la convention d’Aarhus*, le ministère du Développement durable a piloté la création du portail www.toutsurlenvironnement.fr. Ce portail offre une porte d’entrée inédite vers les informations publiques environnementales mises à disposition gratuitement sur Internet par des organismes publics adhérents. Les internautes peuvent d’ores et déjà accéder à un éventail de plus de 20 000 ressources.

Un portail ouvert à tous et facile d’emploi !

Le site offre des solutions de navigation adaptées aux préoccupations et au niveau de connaissance de l’internaute en matière d’environnement. Les informations sont organisées selon 4 niveaux de lecture : scolaire, citoyen, professionnel ou expert, et classées par mots-clés ou par menus thématiques, « Milieux et environnement », « Vos préoccupations » et « Les secteurs d’activité ». Le portail regroupe ainsi une variété de documents, de pages Internet, de données géographiques, de cartes, de tableaux de résultats, de bases de données, de ressources juridiques, et de logiciels.

5 / 18 www.developpement-durable.gouv.fr Un outil pour tous Faciliter l’accès à l’information, c’est d’abord l’organiser. La plus value de www.toutsurlenvironnement.fr est de fournir un outil de recherche de l’information, rapide et facile d’utilisation, grâce à son classement par thématiques environnementales, par territoire et la possibilité de filtrer par critère. Que l’on soit novice ou citoyen averti, le portail offre des solutions de navigation adaptées à chacun. 4 niveaux de lecture destinés à 4 types de publics :
- Scolaire ;
- Citoyen ;
- Professionnel ;
- Expert. Pour trouver une information spécifique dans cette profusion de documents, l’internaute dispose d’une recherche par mots-clés, par territoire administratif (région ou département) et surtout par grandes thématiques environnementales. Ces thèmes sont regroupés sous 3 entrées génériques :
- « Milieux et environnement » ;
- « Vos préoccupations » ;
- « Les secteurs d’activité ». Une fois les premiers résultats affichés, ceux-ci peuvent être filtrés selon d’autres critères, par exemple selon la nature des ressources mises à disposition, les niveaux de lecture, le territoire, les mots-clés , les questions pré-définies … Le portail propose à la fois des informations répondant aux besoins des professionnels, grâce à la mobilisation de ressources importantes venant d’acteurs publics de référence, mais aussi des informations adaptées aux attentes du grand public, en particulier à travers les niveaux de lecture scolaire et citoyen, ou dans le thème « vos préoccupations ». L’entrée par département ou région permet de trouver une part toujours croissante d’informations portant sur le territoire de proximité. Dans chaque thème, l’entrée « Vos questions » offre des réponses à des questions aussi variées que « Comment réduire mes émissions de gaz à effet de serre ? » ou « Comment connaître la qualité des eaux de baignade ? ».

Plus de 150 contributeurs publics à ce jour

Les organismes qui inscrivent des informations dans le portail de l’environnement sont :
- des services de l’État (ministères, services de proximité, établissements publics)
- des collectivités (communes, départements, régions, groupements, établissements publics)
- d’autres structures avec une mission de service public sur l’environnement. Ces organismes proposent en toute liberté et responsabilité leurs informations, assurant ainsi une grande variété de messages et points de vue. Ce portail a pour vocation de croître, de développer ses contenus, d’accueillir de nombreux contributeurs dans les mois à venir. Il se positionnera à terme comme le lieu de centralisation des ressources de l’information publique environnementale. * Convention signée le 25 juin 1998 au Danemark par 42 États qui consacre trois droits fondamentaux pour les citoyens et les associations qui les représentent : l’accès à l’information, la participation du public au processus décisionnel et l’accès à la justice en matière de législation environnementale.

lundi 19 avril 2010

Suite des dépêches