Accueil du site > > Trophées de l’Implant

Trophées de l’Implantation Côte d’Azur 2011

Trophées de l'Implantation Côte d'Azur 2011

Les Alpes-Maritimes ont attiré 27 nouvelles décisions d’investissement et 3 décisions d’extension en 2010. Ces implantations et extensions d’activité représentent 96 millions d’euros d’investissements privés programmés sur les trois prochaines années. Elles génèreront à terme 621 emplois directs à forte valeur ajoutée. Des résultats à la hauteur de ceux de 2009, qui avaient enregistré 28 décisions d’investissement pour 116 millions d’euros et 625 emplois. En 2010, 80 % des 16 entreprises étrangères implantées sont arrivés en France en choisissant la Côte d’Azur pour la création d’un 1er site d’activité dans l’hexagone.

Notons aussi que l’ensemble des entreprises nouvellement implantées investiront en moyenne 150 000 euros par poste de travail créé pour des dépenses d’équipements et de services. Pour rappel, les Alpes-Maritimes sont depuis 5 ans le 1er territoire français pour l’attraction d’implantations R&D étrangères.

Afin de célébrer cette attractivité confirmée, Team Côte d’Azur, l’agence de promotion économique de la Côte d’Azur, a organisé pour la troisième année consécutive "Les Trophées de l’Implantation". Cette cérémonie récompense les décisions d’implantation de l’année écoulée ayant le plus contribué au rayonnement du département des Alpes-Maritimes et à la démonstration de son attractivité.

JPEG - 67.1 ko
Les lauréats 2011

Les lauréats des Trophées de l’Implantation 2011

Le jury, qui réunit Team Côte d’Azur, le Conseil général des Alpes-Maritimes et la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, examine les projets nominés et désigne les lauréats selon deux critères principaux : les objectifs de l’implantation et ses caractéristiques majeures. Eric Ciotti, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Bernard Kleynhoff, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, Jean-Pierre Mascarelli, Président de Team Côte d’Azur et Jean-Michel Drevet, Préfet des Alpes-Maritimes ont remis :

- Le Prix de l’International à MAXIM, pour son investissement sur la Côte d’Azur dans l’objectif d’un déploiement paneuropéen

Leader mondial dans la conception, le développement et la production de circuits analogiques, mixedsignal, HF & digitaux, la société américaine MAXIM a ouvert son 1er centre de R&D en France à Sophia Antipolis. Cette implantation va permettre à la société de poursuivre son déploiement en Europe et de capitaliser sur « une forte tradition de conception analogique et numérique » selon Paolo Cusinato, Directeur de la Conception du Centre de Conception. Mais aussi sur la présence d’une expertise haut niveau en design microélectronique, un écosystème de R&D dynamique, « avec des grandes sociétés comme Texas Instruments, Intel ou ST-Ericsson » et un environnement international. La société, en pleine expansion, compte embaucher à Sophia Antipolis 25 salariés d’ici février 2014 « car cette région offrira toujours à la fois des ingénieurs-concepteurs et de jeunes talents à recruter », selon Paolo Cusinato. Les autres entreprises finalistes pour ce prix, qui récompense un investissement sur la Côte d’Azur dans l’objectif d’un déploiement paneuropéen, étaient : OXFORD PHARMASSIST et TOURNAIRE SOLAIRE ENERGIE.

- Le Prix de l’Innovation à CAP IMPLANTS, pour avoir choisi la Côte d’Azur pour y réaliser un centre R&D

Société de R&D en ophtalmologie créée en novembre 2010, CAP IMPLANTS va développer et commercialiser le 1er dispositif implantable de surveillance 24/24h de la pression intraoculaire, dans le cadre du glaucome. Ce concept de surveillance ambulatoire pourrait être étendu à d’autres paramètres vitaux dans une deuxième étape. La société, qui prévoit de recruter 40 salariés, avait choisi de s’installer sur la Côte d’Azur plutôt qu’aux Etats-Unis afin de bénéficier de l’expertise du cluster ophtalmologie du territoire et de « sa capacité à créer et attirer des sociétés innovantes dans le domaine du dispositif médical et de l’ophtalmologie », selon le Dr Alain Telandro, son fondateur. Son centre de R&D devrait à terme développer les produits des autres structures du groupe (Cap ophtalmologie, Cap Esthétic). Les autres entreprises finalistes pour ce prix, qui récompense celles ayant choisi la Côte d’Azur pour y réaliser un centre R&D, étaient : MAYA TECHNOLOGIES, SOLIDSHIELD et WAVE GLOBAL.

- Le Prix du Leadership à MOBIBASE, pour avoir implanté ses fonctions stratégiques sur la Côte d’Azur

Société créée en 2002 à Paris, MOBIBASE est le pionnier français des contenus sur plateformes de streaming mobiles. Devenu un acteur incontournable en Europe de la diffusion TV/Vidéo par les réseaux mobiles depuis l’avènement des réseaux 3G, MOBIBASE développe une plateforme de streaming vidéo / tv multi devices (mobile, smart phones, tablettes, PC, TV). La société a décidé de relocaliser son siège à Sophia Antipolis en 2010 car « la Côte d’Azur possède un art de vivre unique, et un bon équilibre entre une dynamique "hi-Tech" et "hi-contact". C’est, en dehors de Paris, la région la plus stimulante sur les plans technologiques ainsi que d’innovation », selon Vincent Roger, son PDG. Elle compte y poursuivre son développement (près de 300 % de croissance sur le secteur des services "streaming mobile" sur la période 2009/2010) en recrutant notamment 50 salariés dans les 3 prochaines années. Les autres entreprises finalistes pour ce prix, qui récompense celles qui implantent leurs fonctions stratégiques sur la Côte d’Azur, étaient : ARWE, B2LOG et ECO-WAY Trading.

Le Prix Spécial du Jury

Le jury a souhaité par ailleurs distinguer 2 réalisations particulièrement exemplaires, en attribuant le Prix Spécial du Jury à :

- ARWE, pour le choix de la Côte d’Azur pour sa 1ère implantation hors de son pays d’origine // La société, qui souhaitait se développer sur le territoire français, a remporté en 2010 l’appel d’offres organisé par la majorité des sociétés de location de véhicules pour la mise en place d’un opérateur unique dans le Centre d’Activité Loueurs de l’aéroport de Nice Côte d’Azur. Ainsi ARWE, qui a créé le 1er centre de préparation centralisé totalement automatisé d’Europe à l’aéroport de Munich, réalise son premier investissement en dehors de l’Allemagne. L’implantation à Nice jouera le rôle de base de développement pour la France. « Nous avons décidé d’établir notre modèle commercial en France en raison de la forte demande de services efficaces de la part des clients. La France est un vrai défi pour Arwe. Nice est l’un des aéroports présentant les plus forts volumes en France et constitue donc l’une des grandes priorités pour les sociétés de location de véhicules en raison de son importance sur le marché français », selon Dr David Gabrysch, Président de ARWE S.A.S. France.

- TOURNAIRE SOLAIRE ENERGIE, pour avoir rallié un partenaire européen à un investisseur industriel sur la Côte d’Azur // TOURNAIRE SOLAIRE ENERGIE est l’alliance de la société grassoise TOURNAIRE SA et de l’espagnol HELIOS ENERGY EUROPE. Cette joint-venture produit et commercialise des modules photovoltaïques. L’investissement a été réalisé sur un site à Pégomas et permettra aux 75 salariés de l’entreprise de produire et de commercialiser, à terme, pour l’international. « Ce projet est fait en partenariat avec la société espagnole Helios Energy Europe qui fabrique depuis 3 ans des panneaux en Espagne et a une filiale au Canada et une filiale aux États-Unis. Nous espérons pouvoir continuer à faire de l’industrie dans ce département qui est plutôt tourné vers le tourisme en travaillant dans les énergies renouvelables, souligne Luc Tournaire, Président.

jeudi 4 août 2011 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches