Accueil du site > > Territoire et mobili

Territoire et mobilité

Territoire et mobilité

Dans le cadre des conférences du Forum d’Urbanisme et d’Architecture de la ville de Nice, le thème « territoire et mobilité » a été abordé le 23 février dernier par Jean-Marie Duthilleul.

Architecte et ingénieur, il a été chargé de mission pour l’Exposition universelle avant de prendre en charge, en 1983, la gestion des grands projets de l’État à Paris. Lauréat du concours international pour la gare TGV de Séoul en 1997, il crée avec Étienne Tricaud dans le groupe SNCF, l’agence AREP, qui s’investit dans la création de nombreuses gares et de l’aménagement urbain qui en découle. Il a travaillé récemment avec Jean Nouvel sur le projet du Grand Paris.

« Le sujet est de recomposer la ville autour de tous les mouvements qui la font vivre », explique M. Duthilleul. En 1987, il y avait 3 projets de tramway en France. Aujourd’hui, il y en a plus de 40. Le tramway revient en force et sonne l’heure de la reconquête de la ville par l’homme à pied. C’est la condition normale de l’urbain. C’est ce qui se passe dans la ville de Nice aujourd’hui, qui a quitté le modèle du « tout voiture ». La Place Masséna a été recomposée autour du citoyen. Nous sommes en train de sortir de la « guerre des modes » : le « tout voiture » laisse place au transport multimodal. Des signes prospectifs montrent une tendance à l’utilisation de modes alternatifs, tels que l’auto-partage (la voiture devient un service) ou encore le développement des vélos en libre service, le roller utilisé comme moyen de locomotion, etc. La révolution du numérique entre aussi en jeu. Le temps de déplacement est un temps où l’on reste en relation avec ses connaissances. Cela change la façon dont on vit le mouvement dans la ville. On sort de l’idéologie de la vitesse et le temps du déplacement peut être mis à profit. « Nous sommes dans la ville des sortes de nouveaux nomades. […] Aujourd’hui, nous sommes présents partiellement au lieu. Nous vivons autant dans l’espace virtuel que dans le réel », conclut M. Duthilleul.

Visuel : Le Forum d’Urbanisme et d’Architecture est un lieu permanent d’information, de concertation et de formation. Copyright – DR

mardi 13 mars 2012 , par Céline Merrichelli

Suite des dépêches