Accueil du site > > Sophia Antipolis :

Sophia Antipolis : INNO TSD FETE SES 25 ANS

Sophia Antipolis : INNO TSD FETE SES 25 ANS

La société de conseil et de management inno TSD (Sophia Antipolis) fête ses 25 ans. Avec ses quatre domaines de prédilection - l’innovation, la valorisation de la recherche, les projets européens, le développement des territoires - elle permet notamment aux collectivités de s’ouvrir à des partenariats et trouver des sources de financement, et ainsi à s’imposer au niveau européen.

Regroupée aujourd’hui en France sur quatre sites (Sophia Antipolis, Saint-Brieuc, Aix-en-Provence/Pertuis et Strasbourg) inno TSD (3 M€ de CA, 30 consultants en 2010) a débuté son histoire voici 25 ans à Sophia Antipolis, avec la création de TSD (Technopole Service Développement), cabinet spécialisé dans l’innovation, le développement et le marketing territorial. TSD intervient alors dans l’aide au développement de projets de technopoles et parcs scientifiques. Ses missions s’enchaînent alors tant en France qu’à l’étranger (Lisbonne, Luxembourg, Rabat, Prague et même les Etats-Unis). Après un passage rapide dans le giron du groupe américain EDAW dans les années 90 qui apporte au cabinet sa visibilité internationale, TSD fusionne en 1999 avec la société inno, basée à Karlsruhe, spécialisée dans les domaines de l’innovation et de la valorisation de la recherche, pour former un groupe européen. Aujourd’hui le cabinet est spécialisé dans quatre grands domaines :

. Le soutien à l’innovation et la valorisation de la recherche Dans ce domaine, les missions d’inno Tsd sont très variées. Ses équipes s’investissent fortement aux côtés des collectivités et des porteurs de projet. C’est ainsi qu’inno TSD gère sept pépinières/hôtels d’entreprises en France (Meyreuil/Aix en Provence, Pertuis, Saint Brieuc et Strasbourg) . A titre d’exemple, depuis son ouverture en 2006, la pépinière de Meyreuil a accompagné la création d’une quarantaine d’entreprises et de 250 emplois. Dans l’Ouest de la France, le cabinet gère Cap Entreprises, la plus grande structure d’accueil réservée à des jeunes entreprises dans cette région, à travers une délégation de service public pour le compte de Saint-Brieuc Agglomération. Inno TSD met également en place des stratégies régionales d’innovation (SRI) et soutient le montage de dossiers de recherche, notamment au travers des SATT (Sociétés d‘Accélération de Transfert de Technologie). Dernièrement Inno TSD a ainsi participé à l’élaboration de SRI dans 5 régions françaises (Bretagne, Poitou-Charentes, PACA, Lorraine et Bourgogne).

. Le développement économique durable des territoires

Le développement économique durable des territoires est le métier historique d’inno TSD. Depuis sa création, le cabinet soutient activement les pôles de compétitivités français. Aujourd’hui ses missions concernent d’une part la mise en place de stratégies et d’offres de zones d’activités ou de parcs scientifiques afin d’accueillir des entreprises (Plaine du Var à Nice, Projet EcoVallée, Plateau Saclay-Paris Région, Saint Geours dans les Landes). D’autre part, elles se rapportent à des études prospective/technologies clés, à des évaluations de programmes et politiques publiques, au soutien des politiques filières et clusters, à la mise en place de démarches collectives afin d’accompagner les PME.

. Le montage et la gestion des projets européens Le montage et la gestion des projets européens constituent un autre volet de l’activité d’inno TSD. Le cabinet aide les entreprises à développer des projets (innovation, clusters, coopération, benchmarking…) et à répondre à des appels d’offre, en particulier dans le cadre du programme FP7 (7ème Projet Cadre de Recherche et Développement de l‘Union Européenne). Il accompagne les Conseils Régionaux, comme en PACA, les grandes entreprises comme EDF, mais également les PME . Son savoir faire dans des domaines technologiques comme les TIC ou l’énergie permet à inno TSD d’intervenir en tant que coordinateur de projets technologiques. Ainsi BUTLER, le dernier né des projets gagnés par inno TSD (lancement octobre 2011, budget de 15M€), dans le domaine de l’internet des objets avec 17 partenaires dont le CEA. En tant qu’animateur du réseau européen des clusters pour la Commission Européenne (DG Entreprise et Oseo), inno TSD peut aussi aider les entreprises à développer des liens à l’international et à faciliter leur accès aux bonnes pratiques.

. La coopération internationale La coopération internationale fait également partie des métiers historiques d’inno TSD. Le cabinet est présent au travers des projets liés à l’innovation et la recherche dans des nombreux pays : Russie, Brésil, Inde, Chine, Japon, dans les Balkans et le pourtour Méditerranéen (Jordanie, Tunisie, Algérie et Maroc). Il aide ses partenaires au développement de leurs projets et à nouer des contacts avec des acteurs Européens.

mercredi 11 janvier 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches