Accueil du site > > Quatre projets (...)

Quatre projets accompagnés par Genopole® primés au concours national d’aide a la création d’entreprises de technologies innovantes

Quatre projets accompagnés par Genopole® primés au concours national d'aide a la création d'entreprises de technologies innovantes

Quatre sociétés et projets accompagnés par Genopole®, biocluster situé à Evry (Essonne), ont été primés jeudi 5 juillet, lors du concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, en présence de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso.

Pep-Pharma, DiamLite, Magpie Polymers et Metafora biosystems, accompagnés par Genopole® Entreprises, sont lauréats de la 14e édition du concours national du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Metafora biosystems et Pep-Pharma sont spécialisés dans le secteur médical ; DiamLite et Magpie Polymers développent des applications dans d’autres domaines des sciences du vivant : "Ce palmarès est à l’image du développement de Genopole®, biocluster dédié historiquement à la recherche médicale qui se consacre désormais aux biotechnologies environnementales, agronomiques et industrielles, souligne Eric Lameignère, directeur de Genopole® Entreprises. Nous organisons, chaque année, un concours de jeunes entreprises de biotechnologies innovantes (http://www.genopole.fr/Le-concours-...) ; l’an dernier, le lauréat était justement Magpie Polymers que nous avions identifié très tôt pour son potentiel, confirmé par le concours du ministère ! ".

• Magpie Polymers : La société, lauréate l’an dernier du concours Genopole® de création d’entreprises de biotechnologies environnementales, agronomiques et industrielles ainsi que du prix Emergence du ministère de la Recherche, a été récompensée jeudi 5 juillet d’un nouveau prix dans la catégorie Création-Développement. Magpie Polymers propose une gamme de polymères brevetés capables d’enlever sélectivement les métaux lourds de l’eau par filtration. Cette technologie est très efficace pour la dépollution des métaux toxiques mais aussi pour la récupération des métaux précieux. Steve van Zutphen, directeur scientifique de Magpie Polymers, explique l’utilité du prix "pour développer et perfectionner les billes de polymères que nous avons mises au point, pour capter un grand nombre de métaux lourds, comme le cadmium, le plomb, le platine, l’or ou l’uranium ... dans les eaux industrielles. Nous allons pouvoir intensifier notre recherche et développement, développer des pilotes pour nos clients et entrer dans une phase commerciale plus rapidement".

• Metafora biosystems : La société, déjà primée en 2010 dans la catégorie Emergence, est cette fois récompensée dans la catégorie Création-Développement. Metafora biosystems, créée à Montpellier, a ouvert un établissement secondaire à Genopole® fin 2011 pour développer des applications de ses biomarqueurs dédiées aux cellules souches en collaboration avec I-Stem. La société développe et commercialise des biomarqueurs innovants dédiés à trois domaines d’application : le contrôle fonctionnel des agents cellulaires utilisés en médecine régénérative, l’évaluation de la toxicité chronique de composés en toxicologie prédictive ainsi que le diagnostic de maladies et la stratification de patients pour la médecine personnalisée. Luc d’Auriol, son PDG, souligne l’importance de ce prix "dont l’effet de labellisation crédibilise le projet auprès des industriels et des financiers. Cela va nous permettre d’engager immédiatement un programme de toxicologie cellulaire sans attendre les apports de notre première levée de fonds".

• DiamLite : Le projet vise la création d’une société dédiée à la production et au développement de nano-diamants fluorescents pour le marquage d’objets, le photovoltaïque et la bio-imagerie. Ce projet, récompensé dans la catégorie Emergence, est porté par Patrick Curmi, directeur du laboratoire Structure et activité des biomolécules normales et pathologiques (Inserm, Université d’Evry Val-d’Essonne, Genopole®), Alain Thorel, directeur de recherche à Mines Paris Tech et Jean-Paul Boudou, chargé de recherche au CNRS. "Nous sommes évidemment très satisfaits de ce prix qui va nous permettre d’assurer les premières étapes de création de la société prévue en fin d’année, notamment de compléter l’étude de marché déjà réalisée par Genopole® Entreprises, précise Alain Thorel. Ce projet a été retenu pour son caractère innovant : nous sommes les seuls à savoir fabriquer ces nano-diamants fluorescents qui sont des objets uniques ayant des applications dans les domaines des sciences du vivant, des sciences des matériaux, de la physique... L’excellence des laboratoires engagés a également joué en notre faveur".

• Pep-Pharma : PEP-Pharma développe une technologie de peptides pénétrants optimisés (CPP) comme thérapie ciblée pour le traitement de maladies graves. Le premier CPP développé pour le traitement des tumeurs solides induit sélectivement la mort des cellules tumorales sans affecter les cellules saines en ciblant une interaction protéine/protéine bien spécifique, ce qui diminue le risque de toxicité. Pep-Pharma a été primée par le ministère de la Recherche dans la catégorie Création-Développement. Pour Angelita Rebollo, co-fondatrice scientifique de Pep-Pharma, avec Didier Decaudin et Fariba Némati, "l’aide apportée par Genopole® a été fondamentale pour l’obtention de ce prix qui constitue un label important pour les investisseurs et nous donnera un coup de pouce déterminant pour entamer les premières démarches de création de notre société. Ce prix récompense dix ans de travail collaboratif entre des équipes complémentaires issues de l’université Paris VI, de l’institut Curie et de l’Inserm".

mardi 31 juillet 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches