Accueil du site > > Première phase du

Première phase du pole innovation au coeur de l’Eco-Vallée

Première phase du pole innovation au coeur de l'Eco-Vallée

Christian Estrosi, député maire de Nice, et Eric Ciotti, président du conseil général des Alpes-Maritimes, ont inauguré, le lundi 20 février, l’Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD) et le Centre d’Accueil des Entreprises Innovantes (CAEI) dans le bâtiment Nice Premium. Avec en ligne de mire, la création d’un pôle d’innovation respectueux de l’écologie.

Avec l’inauguration de l’Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable (IMREDD), c’est un véritable pôle d’innovation, de formation, de recherche et de haute technologie qui voit le jour. Avec cette inauguration, un nouveau cap est franchi. Le grand projet Nice Meridia s’inscrit dans la volonté de Nice Cote d’Azur de créer une technopole urbaine tournée vers le développement durable.

Sur une surface d’un hectare, le bâtiment Nice Premium accueille chercheurs, enseignants, étudiants mais aussi des créateurs d’entreprises et des partenaires économiques. Avec un seul et unique objectif : faire de l’éco-vallée un territoire eco-exemplaire de dimension internationale.

Au croisement de l’Université et de la Métropole, l’IMREDD a pour ambition d’être au cœur du développement de son territoire et de participer à son rayonnement international. Assurant d’ores et déjà la formation d’une quarantaine d’étudiants, l’IMREDD accueillera à la rentrée 2012 environ 200 étudiants. Puis, dans une deuxième phase, un bâtiment de 4500 m2 accueillera environ 200 personnels dont 100 chercheurs et 50 doctorants, et 800 étudiants dans le cadre de l’opération Campus prometteur.

© Photographe Ville de Nice - Priscilia Tallon

lundi 27 février 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches