Accueil du site > > Ports Riviera Coopér

Ports Riviera Coopération

Ports Riviera Coopération

Près d’une centaine d’acteurs économiques et institutionnels étaient présents le Vendredi 10 juin 2011 lors de la présentation du programme Franco- Italien PORTS RIVIERA COOPERATION,organisé et animé par le cabinet Altea Groupe Experts au Conseil Général des Alpes-Maritimes, chef de file du projet. Développé en étroit partenariat avec la Province d’Imperia dans le cadre du programme européen de coopération Alcotra, ce Projet Intégré Transfrontalier a pour objectif, a rappelé Frédérique Loctin, Chef du Service Europe et Coopération au Conseil Général des Alpes-Maritimes, de valoriser durablement l’activité des ports de plaisance autour de trois axes :

- Un volet « Economie » avec la plateforme internet RESAPORTS, destinée aux plaisanciers

- Un volet « Formation » intitulé FORMAPORTS visant à améliorer l’emploi et la compétitivité des entreprises

- Un volet « Environnement » baptisé DURAPORTS (près d’1,2 M€) dont la mission est de sensibiliser les plaisanciers à l’environnement marin, d’inciter les gestionnaires de ports à entreprendre une démarche de certification environnementale européenne et de lancer des outils et actions innovants en matière de protection du milieu marin.

Inauguré par Cristina Barabino, Assessore della Provincia di Imperia et Gilbert Mary, Vice-Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, le séminaire a permis d’établir un état des lieux des ports de plaisance, secteur clé de l’économie de la Riviera transfrontalière qui s’étend du Massif de l’Estérel dans le Var jusqu’à la zone de Savone en Italie. Les Alpes-Maritimes disposent de 6 ports départementaux (Menton-Villefranche Santé, Villefranche Darse, Golfe Juan, Cannes et Nice) d’une capacité totale d’accueil de 17450 postes dont 3192 postes à quai pour la plaisance. Ils ont généré en 2010, 3671 emplois permanents, 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont plus de 9 millions d’euros pour le seul secteur de la plaisance.

Fortement mobilisé par le réaménagement de ses ports, le Conseil Général s’est investi depuis 2006 dans de nombreuses actions contribuant à l’amélioration de l’accueil. « Nous avons créé 300 places de port et réhabilité les quais de Cannes (5M€) et quais supérieurs du port de Nice (9,5 M€) qui bénéficiera d’une électrification en synergie avec RTE à partir de 2012. explique Eric Ciotti, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes. Tous nos ports sont engagés dans une démarche de qualité environnementale à travers la certification ISO 14001 et la labellisation « Ports Propres » concrétisée par des opérations régulières de nettoyage des fonds marins portuaires notamment la collecte des fusées de détresse périmées ou endommagées. Le Département fournit par ailleurs depuis 2006 des sacs de collecte des déchets biodégradables aux capitaineries des ports du département, destiné aux plaisanciers. 90 000 sacs ont ainsi été distribués en 2011. Forts de cette expérience, il était naturel que nous participions activement à ce projet d’envergure qui réunit 35 ports français et 13 ports italiens pour un montant global de 3 851 388 €.

Le Conseil Général des Alpes-Maritimes en assure la coordination et la communication globale et apporte son soutien financier à hauteur de 380 613€. La contribution française s’élève à 1.973.288 € grâce à la participation de l’Union Européenne : 1 241 085 € du fonds FEDER et 351 590 € des partenaires CCINCA, Chambre des Métiers et Union des Ports de Plaisance de Provence Alpes Côte d’Azur (UPACA).Nous saluons l’apport important de l’Italie dans ce projet. »

lundi 18 juillet 2011 , par EDITEUR

Suite des dépêches