Accueil du site > > Novaxia acquiert un

Novaxia acquiert un bâtiment parisien de 2.000 m²

Novaxia acquiert un bâtiment parisien de 2.000 m²

Novaxia a acquis, en pleine propriété, 7 lots de l’immeuble situé au 13 rue d’Uzès, dans le 2ème arrondissement de Paris. L’immeuble qui compte 5 étages abritait auparavant le siège social de la société Apostrophe Georges Rech, marque française du secteur textile.

L’opération couvre environ 2.000 m² : un premier bâtiment en façade sur la rue d’Uzès, élevé sur deux sous-sols, un RDC et 5 étages et un autre bâtiment, en prolongement du premier, comprenant un sous-sol légèrement surélevé.

Situé à proximité de la Bourse et des Grands Boulevards, l’immeuble en pierre de taille et structures métalliques bénéficie de l’architecture typique des ateliers de la fin du XIXème siècle, avec une hauteur sous plafonds de 4 mètres et un patio intérieur. L’ensemble immobilier acquis par Novaxia est réparti sur 4 niveaux et est à usage professionnel et d’habitation.

Les lots acquis par Novaxia et situés dans les étages inférieurs ont été divisés et revendus en l’état à des architectes, des sociétés de production et des sociétés de communication.

Le deuxième étage a été divisé en 3 lots, vendus à des particuliers pour un usage d’habitation.

L’ancien siège de la société Apostrophe George Rech d’une surface totale de 307 m² a été conservé et rénové par Novaxia pour en faire son siège social actuel, en conservant l’esprit des ateliers de fabrication textile.

« Immeuble d’activités construit en 1885 et 1886 par l’architecte Gustave Raulin, il est à la fois caractéristique de la rue et de son époque de construction. Lors de la réhabilitation de nos bureaux, les travaux ont été effectués dans les règles de l’art, en conservant l’esprit général de l’architecture originelle (réplique des boiseries, entretien du parquet d’origine, cloisons vitrées pour garder la transversalité des pièces, conservation des grandes bibliothèques », indique Joachim Azan, associé et dirigeant du groupe Novaxia.

lundi 9 avril 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches