Accueil du site > > Nomination à l’Instit

Nomination à l’Institut Universitaire de France : Silvia Marzagalli, professeur d’histoire à l’Université Nice Sophia Antipolis, nommée membre sénior

Nomination à l'Institut Universitaire de France : Silvia Marzagalli, professeur d'histoire à l'Université Nice Sophia Antipolis, nommée membre sénior

Silvia Marzagalli, professeur d’histoire à l’Université Nice Sophia Antipolis, a été nommée membre senior de l’Institut universitaire de France par le Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Sa nomination, prononcée pour une durée de cinq ans, prendra effet au 1er octobre 2012.

Silvia Marzagalli est une historienne spécialiste du commerce maritime et des réseaux marchands au XVIIIe siècle et début du XIXe siècle. Elle a coordonné le programme agence nationale de la recherche Navigocorpus. Née en 1964, elle a soutenu sa thèse à l’Institut universitaire européen de Florence en cotutelle avec l’École des hautes études en sciences sociales sous la direction de Stuart Woolf et de Louis Bergeron sur le blocus continental à Bordeaux, Hambourg et Livourne de 1806 à 1813. Elle a ensuite soutenu son habilitation à diriger les recherches à l’Université de Paris I sous la direction d’Alain Cabantous avec une monographie inédite sur Bordeaux et les États-Unis de 1786 à 1815. Elle est aujourd’hui professeur d’histoire moderne à l’Université Nice Sophia Antipolis, où elle dirige le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine.

Un établissement pour le développement de la recherche universitaire de haut niveau

Créé en 1991 sous la forme d’un service du ministère chargé de l’enseignement supérieur, l’Institut universitaire de France a pour objectif de rendre l’enseignement supérieur attractif aux chercheurs les plus créatifs et de faire face à une concurrence amplifiée par l’internationalisation. Les membres de l’IUF, obligatoirement enseignants-chercheurs, continuent à enseigner dans leur université d’appartenance avec un horaire adapté et bénéficient de crédits de recherche spécifiques. Le nombre de postes ouverts chaque année, fixé à l’origine à 40, a été régulièrement augmenté depuis 2006. Pour l’année 2010, il a été fixé à 150 : 85 membres juniors âgés de moins de 40 ans et 65 membres seniors, ce qui aboutira à terme, en 2015, à un effectif total de 750 membres. Au 1er septembre 2010, 935 enseignants chercheurs, soit environ 2% du total des enseignants-chercheurs en poste dans les universités françaises, ont bénéficié ou bénéficient du statut de membres de l’IUF.

Cette nomination contribue au rayonnement et à la renommée de l’Université Nice Sophia Antipolis le domaine de la recherche. Silvia Marzagalli rejoint les 24 autres enseignants-chercheurs de l’Université Nice Sophia Antipolis membres de l’Institut universitaire de France.

jeudi 31 mai 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches