Accueil du site > > L’Europe survivra-t-e

L’Europe survivra-t-elle à la mondialisation ?

L'Europe survivra-t-elle à la mondialisation ?

Le Nouveau livre de Jack Forget et Benoît Mafféï, Directeur de Recherche à l’EDHEC, analyse comment la crise économique au sein de l’Union Européenne reproduit de manière quasi homothétique celle qui affecte l’économie mondiale.

Janvier 2011 - Partant d’une mise en parallèle avec la grande dépression des années 30, cet ouvrage analyse les causes de la crise de l’Europe. La thèse principale qu’il défend est l’articulation entre les transformations affectant la sphère de l’économie réelle (réorganisation de la division du travail en Europe sous l’égide de l’industrie allemande, entrée dans l’ère de l’énergie chère, surinvestissements immobiliers) et la sphère de l’économie financière (l’adoption de l’euro s’apparentant à un choc monétaire exogène permettant de différer la contrainte extérieure, et donc d’enregistrer des déficits extérieurs insoutenables à long terme pour les pays aux systèmes économiques les moins compétitifs).

Réfutant les analyses simplistes imputant cette crise à des facteurs unilatéraux, cet ouvrage développe une analyse schumpeterienne de la crise de l’Union Européenne, l’inscrivant ainsi dans les mutations qui affectent l’économie mondiale. Faisant montre d’une véritable ambition intellectuelle, il propose in fine une approche de la notion de « crise » formulées selon les termes et les concepts de l’anthropologie économique.

A propos des auteurs : Benoît Maffei, Lauréat de l’IEP de Paris, est Docteur HEC en Stratégie et Directeur de Recherche à l’EDHEC. Jack Forget, Docteur et PhD en management, est Président de l’International School of Management, US State Accredited University New York, Paris, Shanghai, Tokyo (www.ism.edu).

A propos de l’EDHEC

Le Groupe EDHEC a pour vocation de former des étudiants et des dirigeants à mener des projets et des hommes dans un contexte multiculturel. Le Groupe offre un éventail de formations destinées à couvrir l’ensemble des besoins des entreprises. Sa large gamme de programmes diplômants internationaux attire des étudiants du monde entier. Près de 6000 étudiants et 5 500 cadres en séminaires et formation sont actuellement répartis sur ses 5 sites de Lille, Nice, Paris, Londres et Singapour. Dans le cadre de sa stratégie internationale, le Groupe EDHEC développe une politique innovante de recherche pour les entreprises, organisée autour de pôles de recherche. Accréditée AACSB, AMBA et EQUIS, l’EDHEC est régulièrement classée parmi les meilleures écoles de gestion européennes.

Plus d’informations sur le site web du Groupe EDHEC : www.edhec.com

mercredi 26 janvier 2011 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches