Accueil du site > > Jardiburo, une (...)

Jardiburo, une nouvelle génération de lieux de travail

Jardiburo, une nouvelle génération de lieux de travail

L’essor des nouvelles technologies et du numérique est en train de révolutionner le quotidien de millions de salariés pour qui le travail à distance va devenir d’ici quelques années une réalité.

Aux U.S.A, il concerne déjà 25 % des actifs et connaît depuis 2009, une forte croissance en France. Selon un rapport du Centre d’Analyse Stratégique, en 2015, 50% des actifs de la communauté numérique française auront opté pour le télétravail. Cette métamorphose profonde de nos habitudes entraine de nouveaux besoins et notamment celui d’aménager des lieux de travail dédiés dans des habitats souvent trop petits. Les Anglo-Saxons ont trouvé la parade en inventant les bureaux de jardin adoptés depuis par des millions de travailleurs anglais et américains.

Aujourd’hui JardiBuro, jeune entreprise tourangelle, se lance à la conquête du marché avec une offre innovante et très qualitative qui répond parfaitement aux nouvelles attentes sociétales. Sans permis de construire, il suffit de quelques mètres de pelouse pour accueillir partout en France ce bureau sur mesure, pour lequel on aura choisi sa superficie, ses matériaux et ses aménagements intérieurs. Monté en un temps record et à la portée de tous les budgets grâce à ses nombreuses options, le bureau de jardin JardiBuro est la solution pour travailler dans de bonnes conditions.

Entre augmentation du prix de l’essence, conscience écologique et nouvelles exigences en matière de qualité de vie, 16% de la population active française a déjà opté pour le travail à distance, dont 55 % des entreprises liés aux NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication).

Parmi les lieux privilégiés par les travailleurs, le domicile représente le meilleur compromis pour gérer au mieux son temps entre vie professionnelle et vie familiale. Il est toutefois difficile de concilier habitat et bureau : les enfants, les animaux ou encore la télévision sont des sources de gêne et de distraction pouvant altérer l’activité professionnelle.

Entreprises et syndicats reconnaissent aussi les vertus de cette pratique. Le télétravail permet de réduire les frais de fonctionnement, d’assurer une meilleure gestion RH des salariés, et d’augmenter la productivité. Depuis novembre 2011, plusieurs actions sont menées pour favoriser l’émergence du télétravail avec l’arrivée d’une nouvelle loi visant à simplifier le droit et alléger les démarches administratives. Une vingtaine d’employeurs en France ont déjà signé ces accords, parmi eux : Dassault Systèmes, Microsoft France, Michelin, France Télécom, Renault ou encore Oracle.

mardi 21 février 2012 , par Rédaction

adonide Althea Cosmos digitale lobelie papyrus
Suite des dépêches