Accueil du site > > EuropeanPWN-Pari (...)

EuropeanPWN-Paris, Deloitte et l’ESSEC s’associent pour lancer le Guide Administrateur(e) au féminin

EuropeanPWN-Paris, Deloitte et l'ESSEC s'associent pour lancer le Guide Administrateur(e) au féminin

Dans le contexte de la mise en oeuvre de la loi Copé-Zimmermann du 27 janvier 2011, qui progressivement instaure pour 2017 la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d’administration et de surveillance, l’association European Professional Women’s Network, Deloitte et Viviane de Beaufort, professeur de droit Européen à l’Essec Business School, se sont associés pour rédiger un guide intitulé « Administrateur(e) au féminin ».

Alors que le ratio de femmes dans les conseils d’administration n’était en 2009 qu’aux alentours de 10% , il devrait atteindre, sous l’impulsion de la loi Copé-Zimmermann, 20% en 2013, puis 40% en 2017 et ce, pour les sociétés cotées et les sociétés non cotées importantes.

Préfacée par MJ Zimmermann, le guide « Administrateur(e) au féminin », vise à répondre à cet enjeu particulier et à accompagner les femmes désireuses de devenir administratrices, en leur donnant différents éclairages sur la vie des conseils et les parcours pour y accéder.

Publié dans la collection Women@Work du réseau European Professional Women’s Network-Paris, l’ouvrage propose également des conseils pratiques sur la démarche individuelle à développer, les formations existantes, la recherche et l’acceptation d’un mandat. Enfin, de nombreux témoignages viennent illustrer le propos.

« Grâce à ce guide rédigé par des femmes pour aider les femmes à se positionner comme administratrices, nous espérons rassurer les entreprises sur la qualité du vivier féminin et sa capacité à participer avec responsabilité et compétence aux conseils d’administration », souligne Carol Lambert, notre Centre de corporate gouvernance, nous promouvons le dialogue entre les parties prenantes et la diffusion des meilleures pratiques y compris en matière d’égalité professionnelle homme-femme. »

« Si la féminisation des conseils est une tendance de fonds, largement portée en France par la loi « Qui dérange », le réflexe de résistance peut perdurer si ces femmes qui montent aux boards ne sont pas exemplaires. Ainsi se former, réfléchir a ses motivations et comportements est crucial. Souhaitons que cette exigence crée un effet d’entrainement vers plus d’efficience des conseils- enjeu ultime » ajoute Viviane de Beaufort.

« Le guide essaie de répondre aux nombreuses interrogations de femmes qui souhaitent, par la juste orientation de leurs talents, se donner les meilleures chances de passer au travers du plafond de verre. Notre but est de leur donner envie de s’engager dans la gouvernance des entreprises, en démystifiant cette fonction de plus en plus reconnue comme essentielle, de manière pratique et vivante. » déclare Miriam Garnier, administratrice EPWN, responsable des femmes dirigeantes et administrateures.

vendredi 13 avril 2012 , par EDITEUR

Suite des dépêches