Accueil du site > > Véolia Proprété (...)

Véolia Proprété : Priorité aux chantiers propres

Véolia Proprété : Priorité aux chantiers propres

La société Veolia Propreté, filiale de Veolia Environnement s’est imposée comme la spécialiste des « chantiers industriels propres » sur mesure. La valorisation des déchets, une priorité pour Véolia Propreté !

Le déchet, formidable gisement de ressources énergétiques renouvelables ou alternatives, représente une opportunité économique et un impératif social et environnemental. Véolia Propreté, filiale du groupe Veolia Environnement s’est donnée pour objectifs depuis 2005 de hiérarchiser les modes de traitement du déchet, de valoriser son potentiel énergétique sous toutes ses formes et de promouvoir sa gestion intégrée afin d’aider les Collectivités à bâtir les villes durables de demain. Le traitement des flux de déchets est optimisé lorsqu’il est géré de manière globale et intégré au niveau d’un territoire ou d’un bassin de vie. Veolia Propreté met son expertise, en matière de dépollution, au service de la réhabilitation des sites, à travers des procédés techniques adaptés à chaque situation (traitement biologique, extraction, ventilation, aspersion, pompage, désorption thermique, etc.). L’entreprise développe également dans ce cadre des filières innovantes pour assurer le traitement des déchets dangereux qui exigent le recours à des technologies de pointe. Ces filières permettent de limiter l’impact de déchets fortement polluants dans les milieux naturels. En 2007, la quantité de déchets dangereux traités par Veolia Propreté a augmenté de 12,1%. Le traitement des déchets dangereux des ménages est également un axe de développement majeur de la politique environnementale du groupe qui renforce en parallèle son activité de recyclage : + 35 % de matières recyclées en 2007, en particulier dans les filières papier/carton (+ 39 %) et les métaux (+ 20 %). Ce sont ainsi en 2007, 72 millions de tonnes de déchets qui ont pu être traités et 10 millions recyclés.

Opérations chantiers propres : un suivi optimisé de la collecte au transport

- Le groupe exerce, par ailleurs, un contrôle règlementaire très strict du circuit d’élimination des déchets dangereux grâce à un bordereau de suivi des déchets (BSD). Ce bordereau précise la provenance, les caractéristiques, la destination, les modalités de collecte, de transport, de stockage et d’élimination. Une traçabilité rigoureuse tout au long des chantiers qui oblige les entreprises du BTP à respecter le plan départemental de gestion des déchets de chantiers du bâtiment et à planifier les gisements de déchets. En améliorant les méthodes de tri sur chantier, ils intègrent ainsi de façon accélérée la démarche HQE®. « De la phase préparatoire du chantier, explique Jean - Marie Bertin, Responsable traitement des déchets chez Veolia Propreté pour la Région PACA à sa livraison, nous accompagnons les professionnels de la construction. Nous mettons en place en amont un programme d’information du personnel, des bacs pour le coltinage (du poste de travail jusqu’aux bennes), des déchetteries avec agents de nettoyage et tri, des systèmes de filtration des eaux de lavage et de nettoyage des voieries. Nous les aidons à évacuer les déchets au sein de filières conformes à la règlementation puis en fin de chantier à remettre le site en état avec nos équipes et à ne rien oublier grâce à une fiche bilan, étape par étape. Nous adaptons nos solutions à la taille du chantier. »

Une solution innovante et performante : l’enrichissement des sols grâce à la biomasse

Actuellement, la France importe 60% de l’azote (dont la fabrication est très gourmande en gaz fossile) et 100% du phosphore et de la potasse utilisés comme engrais. Alors que les sols appauvris par une surexploitation peuvent désormais être enrichis à partir de la valorisation agronomique de la biomasse issue de l’exploitation forestière et agricole ou des déchets municipaux et industriels.

Cette matière secondaire permet désormais la fabrication de biomatériaux ou de bioproduits, utilisés dans le secteur de la chimie, de l’automobile, des emballages, de la construction... La biomasse, peut ainsi être transformée en combustible pour produire de la chaleur, de l’électricité ou encore des carburants.

De même, les graisses alimentaires usagées peuvent être valorisées en biodiesel, les déchets banals (bois, papier, plastiques) recyclés en combustibles solides de récupération (CSR). Veolia Propreté prône, pour favoriser ces actions auprès des utilisateurs, des aides incitatives à l’achat de compost dans le cadre de la Politique Agricole Commune et des aides à l’investissement pour des plateformes de co-compostage de déchets organiques de différentes origines (déchets ménagers, municipaux, agricoles …).

Face à des objectifs environnementaux chaque jour plus complexes, Veolia Propreté s’impose progressivement comme un partenaire de poids pour les entreprises et les collectivités grâce à un process global alliant respect des règlementations, approche ciblée par secteur d’activité et visibilité totale sur le cycle de gestion des déchets !

Véolia Propreté Quelques chiffres

- 36 369 collaborateurs,
- 106 942 clients Entreprises,
- 26 millions d’habitants collectés,
- 5 plate-formes ayant obtenu l’Eco Label Européen pour le compost produit,
- 654 certifications dont 368 ISO 9001,
- 351 installations de traitement en France, réparties de la façon suivante :

- Incinération et valorisation énergétique > 48 unités d’incinération de déchets ménagers avec valorisation énergétique

- Traitement biologique > 75 plates-formes de compostage

- Traitement des sols pollués > 2 unités fixes de traitement de terres polluées

- Traitement et valorisation des déchets non dangereux > 129 centres de tri > 53 installations de stockage

- Traitement et Valorisation des déchets dangereux > 9 unités d’incinération > 21 unités de traitement physico-chimique > 9 unités de recyclage > 6 centres de stockage

jeudi 15 janvier 2009 , par Dominique Ruffat

Suite des dépêches