Accueil du site > > Urbanisme durable

Urbanisme durable

Urbanisme durable

Vu du ciel, l’édifice de 80 000 m2 prend la forme d’un M, hommage aérien au célèbre rocher sur lequel il se posera dès 2010, date de début des travaux orchestrés par la Principauté.

Parfaitement intégré dans son environnement naturel dont il épouse les courbes géologiques, le futur Centre Hospitalier Princesse Grace de Monaco (CHPG), sera recouvert de façades de verre, son ossature aux lignes épurées, renforcée de métal blanc et l’ensemble de la structure implantée solidement sur un socle recouvert de pierre et de végétaux.

JPEG - 93.7 ko
Maquette du futur CHPG
©Cabinet Vasconi

Claude Vasconi, l’architecte à la tête de ce projet audacieux

Ce projet audacieux de l’architecte parisien Claude Vasconi dont la maquette a été dévoilée par le Prince Albert II fin Avril dernier, doit répondre avant sa mise en chantier à un rigoureux cahier des charges. Le projet qui confère « un nouvel élan à la politique de santé exemplaire voulue par le Prince » comme le rappelle Jean-Jacques Campana, conseiller de gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé, sera affiné jusqu’en 2009, deux années d’études nécessaires pour adosser ce nouvel édifice au bâti ancien de façon harmonieuse.

JPEG - 84 ko
Plan en coupe / Façade Sud
©Cabinet Vasconi

Un bâti respecteureux de l’environnement

« Nous avons conçu avec l’architecte monégasque Patrick Raymond associé au projet pour résoudre cette problématique prioritaire explique le maître d’oeuvre, une succession de terrasses arborées que nous avons prolongées et alignées sur les espaces verts du site en contrebas. Une prouesse technique qui nous permet de réduire l’impact du bâti sur son environnement et de masquer les différents soubassements, soit 8 niveaux qui abriteront 1200 places de parkings ainsi que les services logistiques et hôteliers. »

JPEG - 107.4 ko
Coupe Transversale
©Cabinet Vasconi

La première phase des travaux prévoit la construction d’unités d’hospitalisation qui accueilleront à partir de 2013 les activités de médecine, de chirurgie, de gynécologie, 13 salles d’opérations et un effectif hospitalier de 1 700 agents et 200 médecins du CHPG, pouvant atteindre jusqu’à 3 000 personnes. S’inscrivant dans une démarche de Haute Qualité Environnementale, le Centre Hospitalier dont le budget global s’élève à 300 millions d’euros HT, disposera sur sa toiture de 5000 m2 de capteurs solaires lui permettant d’assurer la production de 40% des besoins énergétiques internes. Véritable capteur solaire par ailleurs, cet hôpital de verre d’une capacité de 482 lits et places, orienté plein sud, proposera à l’ensemble de ses résidents des chambres donnant quasiment toutes sur la mer. De nombreux puits de lumière répartis de façon équilibrée permettront par ailleurs au personnel hospitalier et aux différents départements d’optimiser l’éclairage naturel.

Cet hôpital doit être un « pôle d’excellence et de référence de la Principauté » résume le Dr Jean-Joseph Pastor, Président du CHPG qui aura également pour mission d’oeuvrer en réseau avec le CHU de Nice. La construction de l’hôpital de verre devrait se poursuivre en deux ou trois phases et s’achever d’ici 2020.

JPEG - 48.8 ko
Claude Vasconi et SAS Albert II de Monaco présentent la maquette du projet
©Cabinet Vasconi

jeudi 7 août 2008 , par Dominique Ruffat

Suite des dépêches