Accueil du site > > Suivi du concours,

Suivi du concours, en vue de la réalisation d’un programme immobilier mixte, bureaux et logements pour étudiants, à Biot.

Suivi du concours, en vue de la réalisation d'un programme immobilier mixte, bureaux et logements pour étudiants, à Biot.

Le Syndicat Mixte Sophia Antipolis a anticipé sur les dispositions contenues dans le Grenelle de l’environnement sur le Développement Durable, en lançant en mai 2008 avec la SAEM SACA un concours, en vue de la réalisation d’un programme immobilier mixte, bureaux et logements pour étudiants, à Biot.

Après une phase de développement extensif et une croissance accélérée, Sophia Antipolis entre à présent dans une période de croissance maîtrisée tant sur le plan de la qualité qu’en matière de préservation des ressources et d’économie de l’espace. Ainsi, le SYMISA a décidé de rechercher des modèles de développement qui soient plus compatibles avec les nouvelles recommandations issues du Grenelle de l’environnement.

C’est dans ce contexte, qu’un concours a été lancé fin mai 2008 pour la réalisation d’une opération mixte « bureaux et logements pour étudiants et chercheurs » sur un terrain de 4 Ha au cœur de la ZAC Saint Philippe 2 situé sur la commune de Biot où doivent s’ouvrir prochainement un nouveau Centre de Vie et le futur Campus STIC, site d’enseignement supérieur et de recherche dédié aux Technologies de l’Information et de la Communication.

Choix du jury

- Le jury constitué, dans cette perspective, à l’initiative du SYMISA, dans le cadre d’une consultation d’investisseurs/promoteurs/concepteurs, réuni le 8 décembre 2008, dans la salle ‘’immersive’’ LE CORBUSIER au Centre Scientifique et Technique du Bâtiment –CSTB- de Sophia Antipolis, a découvert, sur écran panoramique, en 3 D, les détails de l’organisation spatiale, le fonctionnement et les différentes ambiances des projets présentés par les trois équipes finalistes.

- Le choix du jury s’est porté sur le projet présenté par l’équipe conduite par BOUYGUES IMMOBILIER et conçu par les architectes Nicolas Michelin et Georges Dikansky.

- La proposition du jury sera transmise au SYMISA, auquel il appartient le choix définitif du lauréat.

Une offre de produits de haute qualité environnementale

Le SYMISA a souhaité faire de cette opération une référence en matière de démarche environnementale conduisant à réduire les impacts sur l’environnement, et dont l’objectif est de constituer une offre de produits innovants tant sur le plan architectural que dans le domaine de la qualité environnementale. Il vise ainsi à mettre en œuvre de nouvelles pratiques en matière de construction dont les priorités affichées sont :
-  Limiter la consommation d’énergie des bâtiments par une conception basse consommation et l’utilisation d’énergies renouvelables
-  Apporter une réflexion spécifique sur la qualité environnementale des matériaux
-  Assurer le confort d’usage des bâtiments
-  Recourir aux énergies renouvelables locales pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Alors que tous les programmes immobiliers doivent se conformer aux normes environnementales définies par le Grenelle de l’Environnement en matière de performance énergétique d’ici 2012, la réalisation de cette opération mixte va apporter dès le début des travaux en 2010, les prémices d’une logique nouvelle en matière de développement durable.

- Le programme mis au concours concerne 12 000m² SHON de bureaux et 8 000m² environ de logements (200 à 250 chambres et logements), groupés autour de lieux de vie et services partagés qui doivent s’organiser en espaces de convivialité. La désignation du lauréat a porté principalement sur le projet d’une équipe proposant un modèle exemplaire d’intégration en matière de développement durable. Un enjeu d’autant plus important que les grandes entreprises françaises et internationales sont très sensibles aux critères de Développement Durable pour leurs nouvelles installations et sont attentives aux réponses que les projets azuréens pourront leur apporter dans le futur
- La SAEM SACA, chargée de piloter ce concours, a initié une consultation ouverte afin de désigner les opérateurs chargés de répondre à ce projet (investisseurs, promoteurs, architectes et bureaux d’études). Sur 17 dossiers déposés, 3 ont retenu l’attention du jury pour la sélection finale.
- Ce jury, sous l’égide de M. Jean Léonetti, Président de la CASA, est composé de Mrs Jean Pierre Mascarelli , Président délégué du SYMISA, Mr Jean Pierre Dermit , Maire de Biot, Dominique Estève, Président de la CCINCA, Thierry. Bahougne, Directeur de l’établissement Public de la Plaine du Var et de Mrs Michel Ginot, Président de l’Association des Directeurs Immobiliers (ADI), Philippe Madec, Architecte, et Claude Verrier, Architecte des Bâtiments de France.
- Il a été assisté dans ses choix techniques par l’équipe du CSTB conduite par M. Dominique Cacavelli.

Les 3 finalistes retenus

- Les 3 finalistes retenus à l’issue de la première phase du concours étaient les équipes suivantes :

- Projet 1

- Promoteur : ICADE
- Investisseurs : ICADE (bureaux) et HABITAT 06 (résidence étudiante)
- Architectes : BRUNET & SAUNIER – Jean-Philippe CABANE, ABC architectes

- Projet 2

- Promoteur : CARI SAS
- Investisseurs : ERILIA (investisseur bailleur social)
- Architectes : Art & Build – Bruno CABALLE et Archi & Partners – Dan COSTA FORU

- Projet 3

- Promoteur : BOUYGUES IMMOBILIER
- Investisseurs : BOUYGUES IMMOBILIER (bureaux) et UNICIL (logements étudiants)
- Architectes : Nicolas MICHELIN et Georges DIKANSKY

Projet lauréat

- Le projet lauréat est celui piloté par BOUYGUES IMMOBILIER dont les caractéristiques sont :
- Respect optimal du cadre naturel avec des bureaux dotés d’un traitement panoramique des façades, lovés au pied de la colline, tel un ruban partiellement encastré dans la pente. Quant aux logements, ils se déclinent en barrettes perpendiculaires à la pente formant des calades provençales le long des collines. L’ensemble est coiffé d’une voie haute en belvédère, offrant des vues dégagées avec terrasses, lieux de convivialité, accès aux locaux communs.

- Les bureaux offrent des possibilités d’aménagement intérieur multiples et une ambiance calme et naturelle. Les espaces sont conçus sur un mode « ciselé », dessinant des angles « à la Vauban ». Ils permettent de s’adapter au terrain et de dégager des espaces arrière laissant pénétrer la lumière. Chaque bureau accède à un espace extérieur – patio, terrasse de plain pied – et peut être transformé en open-space, ou éventuellement être cloisonné ou regroupé en unité de travail. Le programme de réalisation prévoit 2 tranches de construction pour une fin prévue au cours de l’année 2012

jeudi 11 décembre 2008

Suite des dépêches