Accueil du site > > Remise de chèque (...)

Remise de chèque officielle entre le SIVADES et la Ligue contre le cancer 06

Remise de chèque officielle entre le SIVADES et la Ligue contre le cancer 06

Afin de célébrer la 7ème année de partenariat, le SIVADES a organisé une remise officielle de chèque avec la Ligue contre le cancer. Partenaires depuis 2003, leur collaboration, rendue possible grâce au recyclage du verre, a permis le versement d’un don de 86 000 € en faveur de la recherche et l’aide aux malades du département du 06. Le SIVADES et la Ligue contre le cancer célèbrent sept ans de partenariat en faveur du recyclage du verre et de la recherche contre le cancer Le lundi 28 juin 2010 à 10h, dans les bureaux administratifs du SIVADES

En présence du Président du SIVADES, M. Maxime COULLET, du Professeur Maurice SCHNEIDER, Président du Comité des Alpes-Maritimes de la Ligue contre le cancer et des Elus du SIVADES

La réussite du tri sélectif, depuis sa mise en place sur les 12 communes membres du SIVADES en 2002-2003, est le fruit d’une communication pertinente et responsable menée par le syndicat mixte en faveur de la protection de l’environnement. Parmi ces actions déployées, se distingue pour les emballages en verre, celle du partenariat engagé avec l’association de la Ligue contre le cancer. Sept ans après la signature de la convention, pendant lesquels la collecte et le recyclage du verre ont permis de financer l’action de l’association contre la maladie, les deux partenaires officialisent auprès du grand public leur collaboration fructueuse, par une remise de chèque symbolique.

Le verre, matériau précurseur du recyclage

Parce qu’il permet de satisfaire les besoins des consommateurs tout en préservant les ressources naturelles pour les générations futures, le recyclage du verre s’inscrit dans une démarche totale de développement durable. Seul matériau d’emballage recyclable à 100% et à l’infini, le verre présente des qualités intrinsèques qui le rendent très performant sur le plan environnemental.

Principale matière première des verriers, le calcin - verre provenant de la collecte sélective et réintroduit dans la composition du verre - peut représenter jusqu’à 95% des matières premières entrant dans sa fabrication. Le verre est donc le matériau recyclable par excellence.

Parmi tous les avantages que l’on dénombre, son recyclage permet :

-  l’économie d’énergie, puisque le verre collecté fond à température moins élevée que les matières premières naturelles, donc plus facilement et plus rapidement ;
-  la limitation de rejet de CO2 dans l’atmosphère : chaque tonne de calcin enfournée permet de réduire d’environ 500 kg les émissions de CO2 ;
-  la préservation des ressources naturelles, puisque le calcin se substitue aux matières premières (sable de silice, calcaire et carbonate de soude) qui entrent dans la composition du verre (1 tonne de verre recyclée génère l’économie de 660 Kg de sable de rivière et permet la production de 2 138 nouvelles bouteilles de 75 cl)** ;
-  La protection de l’environnement partant du constat qu’une bouteille en verre abandonnée dans la nature nécessite plus de 4 000 ans pour se dégrader ;
-  la diminution du volume des déchets ménagers mis en décharge. Depuis la mise en place du tri sélectif sur les douze communes, la communication pertinente menée par le SIVADES, combinée à l’indispensable travail de terrain opéré par l’équipe des Ambassadeurs du tri, ont de concert permis d’atteindre des performances de collecte et de valorisation exemplaires. En effet, depuis 2003, l’implication des habitants a permis de recycler l’équivalent de 28 448 tonnes de verre (cf annexe 1).

L’impérieuse nécessité du recyclage du matériau

Affichant chaque année des tonnages supérieurs aux performances nationales, le SIVADES se doit depuis peu, d’intégrer à ses performances deux nouveaux paramètres importants. Il s’agit d’une part de se conformer au nouvel objectifs de 75% de valorisation des emballages ménagers fixés par le Grenelle de l’Environnement, et d’autre part, de réduire les dépenses causées par l’insuffisance d’équipements de traitement des déchets sur le département.

En effet, depuis la fermeture de l’unique site de stockage des déchets non dangereux, le 17 juillet 2009 à Villeneuve-Loubet, et dont le territoire était fortement dépendant, le SIVADES est contraint d’évacuer chaque année près de 88 000 tonnes de déchets vers les Bouches du Rhône, entraînant un surcoût estimé à 2,5 million d’euros à la charge des usagers.

Une étude d’estimation*** du gisement d’emballages en verre potentiellement récupérable, établit que 7% de cette production importante se révèle être des emballages en verre. Partant ainsi du constat que le matériau s’inscrit comme ceux alourdissant le plus la quantité globale des déchets ainsi que le coût induit de leur transport, les Elus du SIVADES ont souhaité contrecarrer cette tendance en faisant du recyclage du verre, un des axes stratégiques du plan de communication du SIVADES pour l’année 2010-2011.

Parmi les actions spécifiques inscrites au programme, figure le lancement d’une nouvelle campagne de communication intitulée « Le verre se recycle à l’infini ». En effet, suite à la conduite d’une étude de satisfaction menée en partenariat avec Eco-Emballages et l’IFOP (Institut Français d’Opinion Publique), auprès des ménages des douze communes et relative à leur comportement en matière de gestion des déchets, il est ressorti une attente particulière en matière d’information sur le devenir des emballages valorisés.

Relayée sur les douze communes membres par le biais d’encart dans la presse locale, d’affichage sur le réseau de mobilier urbain et aussi par l’édition de supports de communication, le SIVADES ambitionne ainsi d’accroître les performances dé collecte du matériau.

Autre axe majeur de sa stratégie, la mise en lumière au travers de la Presse locale et municipale, ainsi qu’au sein des supports de communication traditionnels, de son partenariat de longue date avec l’association de la Ligue contre le cancer…

Le verre, support pour la recherche contre le cancer

Depuis la mise en place du tri en 2003, le SIVADES est engagé dans un partenariat avec la Ligue contre le cancer. La convention approuvée en conseil syndical, et entérinée par les deux parties, permet chaque année le reversement à l’association, d’une somme de 3,05 € pour chaque tonne d’emballages ménagers en verre que le syndicat recycle.

Au 1er janvier 2010, cela fera sept années que cette collaboration fructueuse continue de porter ses fruits. En effet, grâce aux 28 450 tonnes de verre valorisé par le SIVADES, depuis le début du partenariat, un don d’un montant de 86 770 € a pu être effectué à l’association.

S’inscrivant grâce au bénéfice du recyclage, parmi les 15% de donateurs de nature publique, le SIVADES contribue financièrement à l’action du Comité Départemental de la Ligue qui agit sur le territoire où le verre est collecté, pour le financement d’équipes de recherches, d’actions en faveur des malades et de leurs proches, et de campagnes de prévention, d’information, et de promotion des dépistages auprès du grand public.

Afin de sensibiliser le grand public aux bénéfices de leur partenariat en faveur de la protection de l’environnement et de la santé publique, le SIVADES et la Ligue contre le cancer organisent le lundi 28 juin 2010, une remise de chèque officielle en présence du Président du SIVADES Maxime COULLET ainsi que du Président du Comité des Alpes-Maritimes de la Ligue contre le cancer Maurice SCHNEIDER. Cet événement sera également l’occasion pour l’association de mettre en avant un projet rendu possible grâce en partie à la générosité des donateurs : un programme de recherche pour établir les cartes d’identités moléculaires des tumeurs (cf annexe 2). Coordonné, piloté et financé par la Ligue Nationale Contre le Cancer, le programme d’intérêt national sera présenté aux invités par M. Fabien PETEL, Biostatisticien à la Ligue Nationale.

Environnement et santé publique seront les parrains de cet événement responsable, où chacun se verra rappeler son devoir de citoyen à l’égard du geste verre. Une action à forte connotation témoignant une nouvelle fois, que les enjeux du recyclage sont de grandeur nature.

* Le SIVADES regroupe la Ville de Cannes, la Communauté d’Agglomération Pôle Azur Provence : Auribeau, La Roquette, Grasse, Mouans-Sartoux et Pégomas, la Communauté de Communes des Terres de Siagne : Cabris, Le Tignet, Peymeinade, Saint-Cézaire, Saint-Vallier et Spéracèdes.

** Cf logiciel E-tonnes élaboré par Eco-Emballages et mis à la disposition des collectivités dans le cadre de leur communication en faveur du tri sélectif. (http://e-tonnes.ecoemballages.fr)

*** Etude Modecom. Etude réalisée par l’ADEME à la demande sur le contenu des ordures ménagères en 2007, suite à une demande du Ministère du développement durable dans le cadre du plan national de prévention. Ces données sont utiles tant pour orienter la politique déchets que pour optimiser les techniques de valorisation et de traitement et aider aux choix techniques et organisationnels locaux. A propos de…

Le SIVADES en bref

- Créé en 1994, le SIVADES a pour objectif la mise en place d’une filière globale de traitement et de valorisation des déchets pour le bassin Cannes-Grasse. Il se compose de 12 communes réparties en trois entités :
-  la Communauté d’Agglomération du Pôle Azur Provence (Auribeau s/Siagne, La Roquette, Pégomas, Grasse et Mouans-Sartoux)
-  La Communauté de Communes des Terres de Siagne (Saint-Vallier, Saint-Cézaire, Cabris, Spéracèdes, Le Tignet et Peymeinade)
-  La Ville de Cannes

- Population : 166 044 habitants ;
- 148 521 tonnes de déchets traités en 2009 ;
- Réalisations : un centre de tri, 8 déchetteries et deux quais de transfert ;
- Projets pour 2010/2011 : un centre de valorisation organique et un centre de valorisation énergétique sur l’une des douze communes membres.

 La Ligue contre le cancer en bref La Ligue contre le cancer est une ONG indépendante reposant sur la générosité du public et sur l’engagement de ses militants. Ses trois grandes missions statutaires sont :
-  la prévention
-  l’aide à la recherche
-  l’aide aux malades et leur proche

- La Ligue lutte dans trois directions complémentaires : chercher pour guérir, prévenir pour protéger, accompagner pour aider.
- 740 000 adhérents,
- 7 000 bénévoles
- 103 Comités départementaux présents sur tout le territoire national,
- 1er financeur privé de la recherche contre le cancer en France, la Ligue agit avant, pendant mais aussi après la maladie
- Fonds récoltés au niveau départemental en 2009 : 1 618 810 €

- Le Comité des Alpes-Maritimes est situé à Nice. Il est présidé, depuis 2003, par le Professeur Maurice Schneider et compte aujourd’hui plus de 140 personnes et près de 7 000 adhérents. Les antennes du Comité, les Points Info Cancer, sont au nombre de 19 et répartis sur l’ensemble du département.

- En 2009, plus de 10 000 personnes ont été informées et aidées psychologiquement, physiquement, financièrement et dans les Alpes-Maritimes par le Comité.

Tonnages verre et dons Ligue contre le cancer

- Année Tonnages Dons à la Ligue
- 2003 3 209,91 tonnes 9 790,23 €
- 2004 3 550,36 tonnes 10 828,60 €
- 2005 4 103,83 tonnes 12 516,68 €
- 2006 4 756,74 tonnes 14 508,06 €
- 2007 4 591,56 tonnes 14 004,26 €
- 2008 4 426,20 tonnes 13 499,91 €
- 2009 3 810,28 tonnes 11 621,35 €
- 2010 En cours de réalisation
- Total 28 448,88 tonnes 86 769,08 €

 SIVADES : Julien BAESA – Attaché de Presse - 04 92 19 66 00 – baesa@sivades.org  Ligue contre le cancer : Audrey LE ROCH - Chargée de communication - 04 97 20 20 43 service-com.ligue06@orange.fr

samedi 26 juin 2010 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches