Accueil du site > > Regain de confiance

Regain de confiance au MIPIM 2010

Regain de confiance au MIPIM 2010

Des investisseurs confiants, d’importantes délégations de villes, des projets ambitieux exposés, voilà tout ce qu’ont pu voir à Cannes cette semaine les quelques 18 000 participants de 81 pays venus pour faire des affaires lors de cette 21ème édition du MIPIM, le Marché International des Professionnels de l’Immobilier (du 16 au 19 mars).

La société de conseil en immobilier Jones Lang LaSalle a confirmé les signes de reprise du marché en annonçant au MIPIM des prévisions de volume de transactions européennes dont la hausse pourrait atteindre 30% en 2010, soit environ 90 milliards d’euros.

Sur le marché mondial, l’étude de Cushman & Wakefield conduite dans 56 pays prévoit que l’investissement cette année atteindra 362 milliards d’euros, soit une hausse de 30% par rapport à 2009, avec la Chine en tête des pays favoris des investisseurs.

« 2009 a été une année pleine d’incertitudes, avec un premier trimestre qui a vu le volume d’investissement atteindre son plus bas niveau. Depuis, la hausse des transactions a été continue trimestre après trimestre », notait Mike Strong, Chairman, CEO & President pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique chez CB Richard Ellis. « Alors que les locations n’ont pas retrouvé leur niveau précédent, le dernier trimestre 2009 a connu une amélioration significative à Londres et à Paris, tendance qui s’est confirmée en 2010 ». Mike Strong prévoit de nombreuses transactions à Cannes, décrivant le MIPIM comme « l’une des semaines de travail les plus intenses de son agenda annuel ».

CBRE a choisi le MIPIM pour publier les résultats de son sondage auprès de 270 investisseurs immobiliers européens. D’après CBRE, l’Europe a été identifiée par 60% des investisseurs comme leur cible principale en 2010, l’Asie étant également en bonne position. Les investisseurs sont à l’affût de biens immobiliers premium au Royaume-Uni, en particulier à Londres. Cependant, l’offre limitée de ce segment encourage les acheteurs à étendre leurs recherches à d’autres métropoles européennes, en particulier l’Allemagne et la France.

Parmi les 1 118 sociétés d’investissement présentes à Cannes - soit une augmentation de 10% par rapport à 2009 - pas moins de 180 participaient au MIPIM pour la première fois. Par exemple deux fonds souverains importants : China Investment Corporation, représenté par Collin Lau, Managing Director, Private Market Investment Department et Mubadala Development Company (Abu Dhabi) représenté par Alex Khochafian, Manager Strategic Initiatives, se sont déplacés au MIPIM pour identifier de nouvelles opportunités d’investissement à l’international.

Le MIPIM a aussi accueilli de nombreux dirigeants de sociétés d’investissement et de promotion immobilière parmi lesquels Gerald Ronson, Chief Executive Heron International, Ian Coull, Chief Executive Segro, Olivier Piani, CEO Allianz Real Estate GmbH, Talal I Almaiman, CEO & Chairman Kingdom Real Estate Development Company (Arabie saoudite) et Justin Chiu, Executive Director Cheung Kong Holdings (Hong Kong).

Les banques internationales ont choisi le MIPIM pour discuter et évaluer leur stratégie de mise sur le marché des biens immobiliers premium actuellement en leur possession. Les professionnels du secteur s’attendent à ce que ces banques alimentent le marché au compte-goutte, tandis que le Lloyds Banking Group se prépare à vendre très prochainement deux biens immobiliers importants. « Les banques sont conscientes de la pénurie de biens premium, notamment à Londres, mais elles ne veulent pas courir le risque d’inonder le marché », explique un consultant en immobilier senior.

Par ailleurs, le renouveau de l’activité bancaire dans l’immobilier était évident. BNP Paribas Real Estate a ainsi annoncé l’élargissement de sa couverture internationale grâce à des alliances en Pologne, aux Etats-Unis et en Suisse pour fournir des services immobiliers complets de conseil, de crédit, d’investissement et de gestion de projet.

Au sein de la zone d’exposition du MIPIM, les participants ont pu découvrir un large éventail de projets d’envergure, nouveaux et en cours, sur des territoires allant de Bahreïn à la Corée du Sud et l’Egypte. Le quartier d’affaires international Yongsan de Séoul, conçu par Daniel Libeskind et s’étendant sur près de 570 000 m², a été l’un des plus grands projets présentés sur le salon. En Egypte, Rooya Group a annoncé le lancement de Stone Towers, nouveau centre d’affaires situé aux abords du Caire et conçu par l’architecte de renommée mondiale Zaha Hadid. Et au Moyen-Orient, les participants ont eu l’opportunité de suivre l’avancement de Bahrain Bay, projet résidentiel et commercial de 1,8 milliard d’euros conçu par Skidmore, Owings and Merrill et situé sur la côte nord-est de la capitale Manama.

En tant que coorganisateur de la coupe de football de l’UEFA en 2012, la Pologne a vu son secteur de l’immobilier fortement stimulé par les projets d’infrastructures, de tourisme et sportifs associés à l’événement, soit un investissement de plus de quatre milliards d’euros à Varsovie. Les villes qui hébergent la coupe, Varsovie, Poznan, Wroclaw et Gdansk ont activement fait leur promotion à Cannes où la Pologne célébrait son statut de pays d’honneur du MIPIM 2010.

A la tête de la délégation polonaise composée de 187 sociétés - soit une progression de 50% par rapport à 2009 - le Sous-Secrétaire d’Etat du Ministère de l’Economie, Rafal Baniak, a présenté aux participants du MIPIM les opportunités d’investissement significatives offertes par son pays. « La situation économique stable de notre pays crée un climat favorable à l’investissement et cela encourage la coopération internationale, particulièrement dans les domaines des infrastructures, de la construction et de l’immobilier », expliquait-il.

Le Royaume-Uni succèdera à la Pologne comme pays à l’honneur du MIPIM 2011. Le maire de Londres, Boris Johnson, qui participait au MIPIM pour la deuxième année consécutive afin de promouvoir les opportunités d’investissement dans la capitale britannique, a expliqué aux participants : « Je suis ravi que le choix du pays à l’honneur se soit porté sur le Royaume-Uni pour la prochaine édition du MIPIM. Les villes britanniques, avec Londres en tête, jouent un rôle prépondérant dans le succès du MIPIM chaque année ».

« Le Royaume-Uni a joué un rôle pivot dans le lancement et le développement du MIPIM et aussi dans l’industrie de l’immobilier international. Les sociétés britanniques ont été parmi les premières à comprendre l’importance de travailler au-delà des frontières nationales et l’opportunité que représentait pour eux le MIPIM. C’est un plaisir de pouvoir rendre hommage à ce qui se fait de mieux dans l’immobilier britannique l’année prochaine à Cannes », a commenté la directrice du MIPIM Nadine Castagna.

Boris Johnson a été l’un des 200 hauts dirigeants de villes à participer au MIPIM, où quelques 90 maires se sont rencontrés pour le deuxième « Think Tank » des maires, consacré aux discussions sur les politiques urbaines durables.

Nadine Castagna explique : « Les villes sont une force motrice clé pour le développement urbain. Au MIPIM, nous accueillons des représentants de plus de 400 villes et collectivités locales ainsi que quelques 200 personnalités politiques majeures dont le nombre croît chaque année. La présence des villes et leur engagement dans des partenariats publics-privés en font un élément essentiel de la communauté des professionnels de l’immobilier du MIPIM. Cette année, nous avons donné l’opportunité aux villes de se rencontrer entre elles lors de sessions spécifiquement dédiées, nous avons mis à leur disposition une série de conférences consacrées aux problématiques urbaines et nous avons eu la chance d’écouter un conférencier fascinant, Sten Nordin, maire de Stockholm, qui intervenait sur l’approche sophistiquée de sa ville dans le développement urbain durable ».

mercredi 24 mars 2010

Suite des dépêches