Accueil du site > > Projet de rénovation

Projet de rénovation urbaine du quartier Pasteur : discours du Préfet Francis LAMY

Projet de rénovation urbaine du quartier Pasteur : discours du Préfet Francis LAMY

Projet de rénovation urbaine du quartier Pasteur Inauguration des Terrasses de Terra Blanca, de la Résidence Le Marengo, du square Maccario et de l’avenue Joseph Raybaud vendredi 30 juillet 2010 à 11 h 00

Monsieur le Ministre, maire de Nice, Président de la NCA, Monsieur le Député, président du Conseil général, Monsieur le Conseiller Régional, représentant le Président du Conseil Général, Madame la Conseillère Régionale, Présidente de Côte d’Azur habitat, Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs

Des enjeux auxquels notre pays est confronté, l’enjeu de l’intégration et du mieux vivre dans les quartiers en difficulté, est sans doute l’un des plus important. L’un des plus important parce qu’il touche à la cohésion nationale et parce que c’est dans ces quartiers que se prépare une grande partie de l’avenir de notre pays. Le plan national de rénovation urbaine dans les AM c’est 30 000 habitants directement concernés, plus de 400 millions d’euros de travaux, dont 100 millions financés par l’Etat au travers de l’ANRU, 100 millions par le Conseil Général des Alpes Maritimes et des crédits supplémentaires dans le cadre du plan de relance. Mais ici je voudrais d’abord vous dire combien votre sécurité est la première de mes priorités, la sécurité pour tous et partout, c’est à dire dans les aussi quartiers. Le 7 septembre dernier, pas loin d’ici, lorsque nous avions inauguré deux résidences à l’ARIANE, j’avais annoncé la création d’une unité spécialisée de la police nationale, un groupe de voie publique de quatorze fonctionnaires spécialement formés et spécialisés chargés de sécuriser par des patrouilles en soirée et dans la nuit les quartiers de l’ARIANE, de PASTEUR et de BON VOYAGE. De bons résultats ont été obtenus grâce à ce groupe de voie publique : 381 interpellations, une baisse de la délinquance de proximité de 1,95 % et des cambriolages de 45 % depuis le premier janvier par rapport à la même période de l’année dernière. Sachez que nous allons poursuivre cet effort. J’ai plaisir à vous dire aussi que ce groupe de voie publique est aujourd’hui érigé en unité territoriale de quartier à part entière, comme celle des Moulins. Les fonctionnaires en ont les équipements, les qualifications, et la formation. Vous pouvez compter sur eux pour traquer les trafics en tout genre, à commencer par les stupéfiants, comme l’UTEQ des Moulins l’a fait avec succès ces derniers temps. C’est un travail de terrain et de renseignement qui a porté ses fruits, qui a donné plus de sécurité. Plus de sécurité à Nice aussi puisque depuis le premier janvier la délinquance y a encore baissé : 2, 47% pour la délinquance globale et – 3% pour la délinquance de proximité. La politique de l’Etat dans les quartier c’est plus de sécurité et un soutien financier massif pour la rénovation urbaine. J’en reviens à ce qui nous réunit, la reconstruction de 205 logements sur 203 démolis. L’enjeu, c’est un nouveau Pasteur. Je n’en détaillerai pas le contenu, beaucoup a été dit et vous y reviendrez M. le Maire.

Je voudrai seulement dire , Monsieur le Ministre, que vous avez fait de la rénovation urbaine une priorité de votre action et décidé d’y consacrer des moyens considérables, comme Président du conseil général puis comme maire de Nice et Président de la NCA. Ce projet c’est donc la rencontre de deux volontés : la vôtre, Monsieur le Ministre, et celle de l’Etat qu’exprime le programme national de rénovation urbaine. Cette volonté ce sont ici plus de 34,5 M€ d’investissements dont le financement a été réparti entre les bailleurs, l’ANRU, c’est à dire l’Etat, qui en finance le quart, la Ville de Nice, le Conseil Général, NCA et la région PACA. Cette inauguration est également l’occasion pour moi, en ma qualité de délégué territorial de l’ANRU, de saluer le travail des bailleurs sociaux, élus de la ville de Nice, mais aussi les associations et les travailleurs sociaux qui ont mis toutes leurs compétences et leur énergie au service de la transformation du quartier Pasteur. Mais, Mesdames et Messieurs la rénovation urbaine c’est un tout, chacun doit donner le maximum, et j’insiste sur ce point, c’est aussi l’affaire des habitants, cela dépend aussi d’eux, de vous-mêmes, car c’est vous aussi qui faites et ferez ce quartier. C’est donc au prix de la volonté de tous que nous réussirons. Je vous remercie tous pour votre engagement.

vendredi 30 juillet 2010 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches