Accueil du site > > Présentation de (...)

Présentation de la liste officielle de L ’UPE 06 aux élections à la CCI NCA

Présentation de la liste officielle de L 'UPE 06 aux élections à la CCI NCA

Yvon Grosso, Président de l’Union pour L’entreprise des Alpes-Maritimes, Bernard KLEYNHOFF, Chef de file de la liste UPE 06 aux élections CCI Nice Côte d’Azur et Dominique ESTEVE, candidat à la présidence de la CCI Régionale PACA, ont présenté le mercredi 20 Octobre à 18 H la liste des candidats UPE 06 aux élections de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur, ainsi que le projet. Yvon Gros so, Prés ident de l ’UPE 06, préc i se les enjeux des prochaines élec t ions consulai res : Près de 55 000 chefs d’entreprises seront appelés à élire les hommes et les femmes qui les représenteront à la CCI Nice Côte d’Azur en Décembre prochain. Cette échéance revêt une importance toute particulière pour l’UPE 06.

L’UPE 06 porte l’expression politique des entrepreneurs et des commerçants. Comme elle le fait depuis sa création, elle présente une liste d’union (CGPME/MEDEF) aux élections consulaires. Elle attend de ses représentants élus, qu’ils mettent en oeuvre un programme capable de créer et d’insuffler une dynamique au service des entreprises, des commerces, et du développement de notre territoire.

Bernard KLEYNHOFF, qui conduira la liste UPE 06 aux élections à la Chambre de Commerce et d’industrie de Nice Côte d’Azur, est un homme engagé, très impliqué dans le développement de l’économie locale. Nous le savons capable de maintenir la dynamique menée par la Chambre de Commerce et d’Industrie ces dernières années, tout en apportant une vision renouvelée du rôle du département dans les grands enjeux économiques régionaux, nationaux et internationaux. Au delà de l’enjeu départemental, ces élections revêtent un enjeu régional, puisque vous élirez également les représentants à la Chambre de Commerce et d’Industrie régionale PACA.

L’UPE 06 soutient la candidature de Dominique ESTEVE à la présidence de la Chambre régionale PACA. Président de la CCI NCA depuis 2005, il est celui qui saura mieux que quiconque fédérer les énergies des entreprises et territoires de PACA Nous devons ensemble saisir les opportunités de la régionalisation pour défendre encore mieux les commerçants, les industriels et les prestataires de service de notre territoire. Les hommes et les femmes qui seront élus demain à la CCI Nice Côte d’Azur participeront très directement à l’animation et au développement économique du territoire azuréen, dans le respect de son environnement, parce que nous y vivons et que nous voulons que nos enfants, demain, y trouvent toute leur place.

Ces hommes et ces femmes veilleront à représenter et à défendre les intérêts des commerçants, artisans, chefs d’entreprises auprès des services de l’Etat et des collectivités régionales, départementales ou locales, avec une vigilance toute particulière sur les évolutions de la fiscalité qui pèse sur nous. Ils poursuivront les combats engagés dans les domaines de l’urbanisme commercial, de l’aménagement et de l’équipement du territoire mais aussi de la formation et de l’apprentissage, tout en apportant de nouveaux services de proximité ou sectoriels nécessaires au bon fonctionnement des commerces et entreprises. Les électeurs devront voter par correspondance et par internet entre le 25 Novembre et le 8 Décembre. la date butoir étant fixée au 8 décembre (le cachet de la poste faisant foi).

BERNARD KLEYNHOFF ,

Quelles sont les raisons qui ont motivé votre candidature au poste de chef de file de la liste UPE 06 ? Ma motivation peut se résumer en quelques formules simples : Les acteurs socio-économiques, au premier rang desquels l’UPE 06 et la CCI Nice Côte d’Azur doivent coordonner davantage leurs actions, en gardant leurs spécificités au travers de rôles distincts et complémentaires. La loi réformant le fonctionnement du réseau des CCI nous impose de réussir une CCI pratique et connectée centrée sur les besoins des entreprises. En me présentant à la CCI, je souhaite poursuivre et intensifier mon engagement socioprofessionnel en capitalisant sur mes expériences au service de l’industrie, de l’aménagement du territoire régional, de la formation professionnelle, et des communautés d’entreprises et commerces avec Ecobiz . Nous devons pour cela nous retrousser les manches avec un seul objectif : l’efficacité. Nous devons aussi nous concentrer sur l’essentiel des besoins des entreprises et des commerces en prenant davantage d’initiatives pour mieux répondre à leurs attentes.

Quel est votre programme pour la CCI Nice Côte d’azur ?

Je ne parlerai pas de programme mais de projet à construire avec celles et ceux qui m’accompagneront. L’idée de base ou ligne directrice c’est que l’intérêt général n’est pas la juxtaposition des intérêts particuliers. Je rappelle que la réforme du réseau des CCI a bien avancé, que la société aéroportuaire est maintenant en vitesse de croisière et qu’un nouvel élan a été donné au groupe d’enseignement supérieur SKEMA Il nous appartient aujourd’hui de recentrer l’activité de la CCI Nice Côte d’Azur sur son coeur de métier qui est le développement économique de nos entreprises et la compétitivité de notre territoire.

Concrètement quelles sont les actions envisagées ?

A court terme, cela passe par un travail important sur l’organisation de la CCI Nice Côte d’Azur et un repositionnement de notre offre de services vers les entreprises et les commerces. Pour cela, de nombreux chantiers sont à conduire dans différents domaines :
- Le commerce notamment de proximité
- Les Services
- L’Industrie
- Le Tourisme
- Le Nautisme
- Les green technologies, mais aussi susciter de nouveaux marchés pour les entreprises en croisant leurs savoirs faire comme les Technologies de l’Information appliquées aux domaines de la santé, du commerce, de l’énergie… Nous devons aussi Booster l’apprentissage et la formation dans les Alpes Maritimes. A moyen terme, il est impératif de construire un véritable projet de développement économique durable du territoire fédérant les énergies et atouts des différents bassins économiques Azuréens Et repositionner la CCI Nice Côte d’Azur sur l’échiquier économique et politique local, régional et national. Nous devons faire davantage entendre la voix des chefs d’entreprises azuréens et peser sur les décisions nationales, européennes qui concernent notre région.

Quelles sont vos principales réalisations depuis 2005 à la présidence de la CCI ?

Dans le domaine économique, je retiens l’organisation de rendez-vous annuels avec des Forums annuels du Commerce, de l’Industrie, des campagnes de terrain, d’image et de promotion du commerce de proximité et près de 30 programmes FISAC de dynamisation du commerce en centreville. Je pense aussi à l’engouement pour les speed business meeting et pour Ecobiz 06, la plateforme collaborative que nous avons créée pour les groupements d’entreprises. Comment avez-vous réagi face aux difficultés des entreprises ? Notre rôle c’est aussi d’être solidaire et réactif en mobilisant nos équipes sur le terrain pour accompagner, dans la durée, les entreprises touchées par la crise économique, les commerçants niçois impactés par les travaux de la ligne 1 du tramway ou les plagistes azuréens après les coups de mer.

Dans les domaines de l’apprentissage et de la formation ?

Nous avons repris et développé en partenariat avec les professionnels des centres de formation et d’apprentissage dans les domaines de la pharmacie-santé, et l’aéronautique. Nous avons donné une nouvelle dimension au CERAM devenu SKEMA classé en 2010 par le Financial Times parmi les 30 meilleurs business school du monde Et pour le territoire ? Pour la compétitivité des Alpes-Maritimes, les temps forts sont les actions partenariales avec l’UPE et les syndicats professionnels tel le Pacte éco 06, « Tous pour la LGV Côte d‘Azur », le Guide du Logement des Actifs et nos propositions et coups de gueule sur les déchets des entreprises, l’alimentation électrique et l’urbanisme commercial.

Les autres temps forts ?

La création du « pôle nautique » pour accompagner les professionnels de cette filière. La densification du réseau aérien européen et vers Dubaï et la réussite de la Société des Aéroports de la Côte d’Azur. Je pense aussi à notre lobbying qui a permis de modifier la réforme des CCI et de garder des CCI Territoriales, outils de proximité pour les entreprises et le territoire. Pourquoi êtes-vous candidat à la présidence de la CCI de Région ? Je souhaite utiliser l’expérience acquise et le réseau développé depuis 6 ans pour relever un nouveau challenge : Construire une CCI Régionale PACA conforme aux nouvelles missions fixées par la loi, sans perdre de vue l’objectif de la réforme être en permanence à l’écoute du terrain et rendre à l’ensemble des entreprises de la région des services utiles au moindre coût.

Quel sera le rôle de cette nouvelle CCI Régionale ? Elle ne devra pas constituer une nouvelle couche, une technostructure dans le mille-feuille de l’organisation à la française. Je n’ai pas une vision d’une CCIR hypertrophiée. Plutôt une CCIR holding qui s’appuie sur les compétences de CCI Territoriales interconnectées. Elle devra faire converger les visions des différentes CCIT, rechercher dans leur réseau les compétences dont elle a besoin et diffuser les bonnes pratiques en mutualisant les ressources.

Quelles priorités ?

Mettre en place une gouvernance partagée nous permettant de réaliser des objectifs communs, de communiquer davantage entre les CCI Territoriales et d’informer au mieux les entreprises. La région PACA est la 3ème de France ; pourtant elle est mal identifiée. Il nous faut trouver le juste équilibre entre la bande littorale regroupant 3 métropoles et la richesse de notre « hinterland » alpin, varois et rhodanien. Nous devons mieux valoriser cette diversité et la richesse de nos savoirfaire  ! Notre implication dans l’Euro région, dans des programmes européens y contribuera. Mobilisons-nous sur les problématiques communes à la région comme la saturation des réseaux autoroutiers, l’inter modalité, l’achèvement de la LGV… autant de dossiers où la CCIR devra être aux côtés des CCIT pour agir et peser de tout son poids.

BERNARD KLEYNHOFF

Industriel à Carros, Bernard KLEYNHOFF aura 57 ans en décembre prochain. Marié, deux enfants, il est diplômé de l’Ecole Nationale des Ingénieurs de Tarbes (ENIT) ainsi que de l’Institut d’Administration des Entreprises de Paris. Il créé en 1993 Berkley Packaging et rachète en 1999 la Sarl Cavallaro devenue Berkley Peintures. Ses principaux engagements :
- Membre fondateur en 1996 puis président depuis 2005 de l’Association des Partenaires pour la Promotion Industrielle méditerranée (APPIM)
- Membre de la CCI Nice Côte d’Azur depuis 2000en charge du développement d’ECOBIZ
- Membre de la CCI Régionale PACAC
- Vice Président de l’UPE06
- Membre du CA et du Comité directeur de l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (UIMM 06)
- Membre du bureau de Côte d’Azur Industrie Plaine du Var -Club des Entreprises de Carros-
- Membre du CA du Lycée Technique et Professionnel des Eucalyptus
- Membre du CA de la Mission de Développement Economique et Régionale

DOMINIQUE ESTEVE

Président de la CCI Nice Côte d’Azur Mandature 2005-2009 Actuel Président de la CCI Nice Côte d’Azur et Vice Président de la CRCI PACAC, Dominique Estève est dirigeant d’ACE ("Les Assureurs Conseils de l’Entreprise", SA de conseil et de courtage en Assurances), Entreprise de courtage qui compte parmi les acteurs nationaux du marché de l’assurance. Il est également, entre autres :
- Président du Conseil de Surveillance de la Société des Aéroports de la Côte d’Azur depuis 2008
- Membre du Conseil d’Administration de l’Etablissement Public d’Aménagement de l’éco Vallée (opération d’intérêt national)
- Membre du bureau du SYMISA Il a rejoint notre CCI en 1992, en devenant ainsi le plus jeune membre élu. Il en a été le 1er Vice-Président de 2001 à 2005. Dominique Estève est diplômé de l’Institut des Assurances de Paris (Paris I), de Droit Privé (Faculté de Droit de Nice). Il est également diplômé de Langues et Civilisations Anglo-Américaines et d’Histoire et Géographie (Faculté des Lettres de Nice). Le Président Dominique Estève est marié et a deux enfants.

T o u t s a v o i r s u r l e s é l e c t i o n s c o n s u l a i r e s 2 0 1 0

Chefs d’entreprise de la circonscription de la Chambre de commerce et d’industrie Nice Côte d’Azur, vous allez être appelés à élire vos représentants (membres titulaires) au sein de la Chambre de commerce et d’industrie ainsi que les grands électeurs (délégués consulaires) qui désigneront les juges du Tribunal de commerce. Les élus de la CCI Nice Côte d’Azur à renouveler CCI Nice Côte d’Azur : 59 Membres titulaires :
- Catégorie Commerce : 18 élus
- Catégorie Industrie : 13 élus
- Catégorie Services : 28 élus

Elections 2010 : quels enjeux ? Vous allez élire, pour un mandat de 5 ans :
- les 59 MEMBRES TITULAIRES qui vous représenteront pour composer l’assemblée délibérante de votre CCI. Parmi ces 59 membres, vous élisez les 12 membres titulaires et leurs 12 suppléants représentant la CCI Nice Côte d’Azur à la CCI de Région PACA. Les membres titulaires désignent le président, définissent la politique de la Chambre et votent le budget.
- les DELEGUES CONSULAIRES qui seront les « grands électeurs » chargés d’élire les juges aux Tribunaux de commerce.

Le planning

- 10 septembre : Retour limite des questionnaires à la CCI
- 22 septembre : Remise de la liste électorale à la Préfecture
- 23 sept. au 7 oct. (inclus) : Mise à disposition du public de la liste électorale
- 18 au 29 oct. à 12h : Dépôt des candidatures en Préfecture
- 8 nov. au 7 déc. à 00h : Campagne électorale
- 25 nov. au 8 déc. : Période de vote
- 16 déc. (au plus tard) : Proclamation des résultats Qui est électeur ? En vertu des dispositions de l’article L.713-3 I du Code de commerce, sont des dirigeants les personnes qui exercent dans l’entreprise des fonctions de :
- président-directeur général ;
- directeur général ;
- président ou membre de conseil d’administration ;
- président ou membre de directoire ;
- président de conseil de surveillance ;
- gérant ou de co-gérant ;
- président ou de membre du conseil d’administration d’un Etablissement public industriel et commercial ;
- directeur d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial. Pour les sociétés anonymes, seuls les présidents-directeurs généraux sont inscrits d’office. Pour les SAS, seuls les présidents sont inscrits d’office.

Qui peut être candidat ? Conditions pour être candidat :
- être inscrit sur les listes électorales de la CCI Nice Côte d’Azur
- avoir plus de 18 ans
- être inscrit au RCS : depuis au moins 2 ans pour la personne inscrite à titre personnel (entreprise individuelle) . depuis au moins 2 ans pour la société dont la personne est le représentant. Pour faire acte de candidature, il est recommandé de se rapprocher de son syndicat, organisation professionnelle.

Comment voter ?

Le scrutin se déroulera du 25 novembre au 8 décembre 2010. Pour la première fois, suite à la réforme des CCI qui a été votée cette année, vous allez aussi élire directement vos représentants à la CCI de région. La liste électorale s’ouvre à toutes les nationalités, même non européennes. Plus besoin de se déplacer pour exprimer son vote... Dans les jours précédant le scrutin, chaque électeur recevra à l’adresse postale qu’il a indiquée un matériel de vote qui lui donnera la possibilité de voter de deux manières, depuis son entreprise ou son commerce : • par correspondance L’enveloppe contient les bulletins et les circulaires des candidats, une petite enveloppe de vote et l’enveloppe d’acheminement qui permet de renvoyer son bulletin à la préfecture. • par vote électronique En plus du matériel précédent, l’enveloppe contient les codes de connexion qui permettront à l’électeur de se connecter sur le site http://jevote.cci.fr/cotedazur (à partir du 25 novembre) pour prendre part au scrutin. Un mode d’emploi sera systématiquement joint au matériel de vote que vous allez recevoir.

SPECIAL ELECTIONS CCI Nice Côte d’Azur ! ENTREPRENARIALES 2 Décembre Acropolis – Nice Un espace d’information est à votre disposition sur le stand de l’UPE 06 Pensez à vous munir de vos outils de vote.

vendredi 22 octobre 2010 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches