Accueil du site > > La TVA baisse…les

La TVA baisse…les prix restent les mêmes !

La TVA baisse…les prix restent les mêmes !

On l’avait jugé comme une mesure propice pour la relance des chiffres d’affaires des restaurateurs de notre région touristique. Mais après seulement deux mois de la mise en place de la baisse de TVA, les restaurateurs restent indifférents devant la baisse des prix.

Selon les dernières statistiques publiées par l’INSEE, les prix avaient diminué de 1,3% seulement dans les restaurants. C’est Eric Ciotti, député UMP et Président du Conseil Général des Alpes Maritimes, qui avait demandé, il y a quelques jours, un « moratoire » sur cette baisse de TVA. Explication : selon le député, la majorité des établissements n’ont pas respecté leurs engagements. Dans une lettre adressée au Premier Ministre François Fillon, Eric Ciotti propose surtout de suspendre l’application de la réduction de la TVA à 5,5% (une mesure qui coûte environ 3 milliards d’euros sur l’année à l’Etat), le temps de négocier des engagements plus personnalisés avec les restaurateurs. La forte réduction du taux de TVA entraîne mécaniquement une hausse de 11,8% des marges des restaurateurs, ce qui est loin donc d’avoir été répercuté dans les prix à la clientèle.

JPEG - 87.8 ko
baisse TVA

Hervé Novelli s’oppose à la demande d’Eric Ciotti

« Le moratoire n’est pas envisageable » pour le Secrétaire d’Etat au Commerce, qui fait remarquer que le contrat "ne contient pas uniquement la répercussion de la baisse du taux de TVA mais aussi des engagements en matière d’emploi, d’apprentissage ou de modernisation". Plus important, cette baisse de la TVA est un "engagement" du président de la République. Xavier Bertrand, Secrétaire Général de l’UMP, réclame lui aussi l’impossibilité de suspendre cette mesure. « Il était important que l’Etat tienne parole. Il n’est pas question de revenir sur cet engagement »… La baisse de TVA reste valable, les restaurateurs devront « jouer le jeu » !

vendredi 21 août 2009 , par Alina Gavril

Suite des dépêches