Accueil du site > > La Principauté de

La Principauté de Monaco et les véhicules électriques

La Principauté de Monaco et les véhicules électriques

A plusieurs reprises depuis le début du siècle dernier, la Principauté a favorisé l’application et l’essor de technologies nouvelles dans le domaine de la propulsion mécanique. Dès le début des années 1990 ont été mis en service des utilitaires électriques Volta, notamment à la Mairie, La Poste et la Société Monégasque de l’Electricité et du Gaz (SMEG).

C’est en octobre 1995 que furent lancés les premiers « Monte-Carlo Rendez-Vous Véhicules Electriques ». Cette manifestation comprenait déjà les trois volets qui ont assuré sa pérennité et son succès : un salon permettant d’exposer les véhicules existants et les prototypes, des conférences et tables rondes mettant en valeur les engagements de certaines collectivités et les avancées technologiques, et un rallye organisé par l’Automobile Club de Monaco. Ce fut l’origine du développement exemplaire d’un parc important de véhicules électriques en Principauté avec les Renault Kangoo, les Peugeot 106, les Citroën AX, les Piaggio Porter et les scooters de Peugeot Motocycles Scootelec etc. Les événements consacrés aux V.E. se succédèrent jusqu’à la consécration internationale en 2005 avec l’organisation de la 21ème édition du symposium international des véhicules électriques EVS. Entretemps, grâce à une série de mesures incitatives accordées par le Gouvernement monégasque, comme la subvention de 30 % du prix d’achat ou la recharge gratuite offerte dans les parkings publics, le parc de véhicules électriques à deux ou quatre roues immatriculés en Principauté dépassait le nombre de deux cents sur un total de l’ordre de trente mille, ce qui constitue un record mondial. Ce parc est aujourd’hui de 272 véhicules tout électrique (hors vélo à assistance électrique) et de 210 véhicules hybrides. Dès 2006, le salon et les autres manifestations qui l’accompagnent ont été élargis aux véhicules « écologiques » et aux énergies renouvelables afin de s’inscrire dans une démarche plus globale de développement durable, conformément aux orientations souhaitées par S.A.S. le Prince Albert II, sous l’appellation de EVER, dont la prochaine édition aura lieu du 25 au 28 mars prochain. Des actions concrètes :

1) Des mesures incitatives,

Une prime de 30 % du prix d’achat plafonnée à 9000 euros pour les tout-électriques, Des aides adaptées aux hybrides (3 000 euros pour une Toyota Prius), La vignette gratuite, La recharge offerte dans les parkings publics, Une immatriculation spécifique (VExx pour les 2 roues, xxxE pour les 4 roues).

2) Un constructeur monégasque et un importateur-distributeur en « pole position », notamment sur le marché français.

Venturi et Newteon. Une voiture électrique badgée VENTURI vient de battre le record du monde de vitesse sur un lac salé aux USA avec 487 km/h. Le prochain challenge de la marque Venturi en 2010 sera celui de la croisière verte avec un Citroën Berlingo électrique qui va partir en mars du pavillon de Monaco à l’exposition de Shangaï pour rejoindre Paris. Monaco est le premier lieu sélectionné en Europe par la firme nord-américaine TESLA, qui produit des voitures de sport 100% électriques, pour ouvrir un point de vente inauguré le 24 novembre

3) Des partenariats avec les plus grands constructeurs.

Ce fut le cas avec SVE, du groupe Dassault, qui avait confié en test quatre exemplaires de la Cleanova équipée de la chaîne de motorisation TM4 développée au sein d’Hydro Québec. Des Memorandum of Understanding (MoU) ont été signés avec Mitsubishi, Nissan et Daimler pour la fourniture de Smart électriques. En avant première européenne les I-MiEV de Mitsubishi roulent sous les couleurs monégasques. Quatre exemplaires ont été livrés le 25 novembre. Nissan livrera ses premières voitures électriques en Europe à la Principauté de Monaco, juste après le Portugal. Dès le printemps prochain, des SMART électriques seront livrées à Monaco.

4) Des épreuves sportives qui dépassent en nombre d’engagés celles consacrées traditionnellement aux « thermiques »

Depuis 1995, l’Automobile Club de Monaco organise des compétitions réservées au début aux purs électriques, puis étendues aux autres automobiles peu ou pas polluantes. Cela dans le cadre de la FIA. Le prochain Rallye des véhicules à énergie alternative (25 au 28 mars 2010) regroupera plus de 150 concurrents.

5) Une action pédagogique lancée il y a dix ans par l’Association Monégasque des Amis du Véhicule Electrique (AMAVE) : Jeun’Elec.

Le but de cette initiation des adolescents scolarisés en Principauté de Monaco est de les familiariser avec les moyens de transport non polluants et de les inciter à se former aux nouveaux métiers liés à la maintenance des V.E. Outre une information sur la qualité de l’air et les sources de pollution, un concours permet d’offrir au gagnant un engin électrique décoré selon son dessin.

6) Des entreprises exemplaires comme La Poste et la SMEG dont 38% du parc de véhicules est électrique.

Le service des Parkings Publics et la Société des Bains de Mer (SBM).

7) Des vélos à assistance électrique (VAE) en libre service dans les parkings publics.

Le nombre de 50 vélos actuellement en service va passer progressivement à 250 qui vont être intégrés au système de transports en commun de la Compagnie des Autobus de Monaco (CAM).

La première smart électrique livrée à Monaco

- Remise des clés de la première smart fortwo electric drive à S.A.S le Prince Albert II de Monaco.
- Première concrétisation du partenariat signé en décembre 2009 entre la Principauté de Monaco, la marque smart et Daimler AG. Dans le cadre de la 5e édition du salon EVER à Monaco, S.A.S. le Prince Albert II a reçu des mains de Reinhard Lyhs, président de Mercedes-Benz France, les clés d’une smart fortwo electric drive - smart fortwo ed -. Cette cérémonie concrétise le protocole d’accord signé le 10 décembre 2009 entre la Principauté de Monaco et Daimler AG. Ce protocole prévoit la mise à disposition d’une dizaine de smart électrique, ces véhicules étant affectés exclusivement à des services de l’état (poste, télécommunications) ou à des sociétés concessionnaires de service public qui ont déjà une certaine culture de la voiture électrique. Afin d’assurer le succès de ce partenariat, une collaboration étroite et des échanges réguliers d’information sur l’usage et la perception de ces véhicules seront mis en place entre le constructeur et les différents utilisateurs. Cette première smart ed sera affectée au service des Parkings Publics de la Principauté, dont la flotte est presque exclusivement composée de véhicules électriques et qui met gratuitement à disposition des usagers dans ses ouvrages plus de 300 prises de rechargement pour véhicules électriques. La livraison des véhicules suivants s’échelonnera jusqu’à la fin d’année. Une ambition mondiale Le partenariat de Daimler AG avec la Principauté de Monaco s’inscrit dans un vaste projet de mobilité zéro émission à l’échelle européenne et mondiale. Environ 1 000 smart ed seront produites dans l’usine française de Hambach en Lorraine et affectées à des expériences de mobilité durable dans de grandes villes en Europe et dans le monde. Leur commercialisation par la filiale française s’étalera sur 2010 et 2011 et s’effectuera via des contrats de location ou de leasing, les cibles visées étant les flottes de grandes sociétés. Dès 2012, la smart fortwo ed sera produite comme un modèle à part entière de la gamme smart et commercialisée normalement à travers le réseau de distribution smart.

La smart fortwo ed est produite depuis novembre 2009 dans l’usine française de Hambach en Lorraine. Elle se caractérise par un moteur électrique perfectionné de 30 kW de puissance qui offre une réponse directe et immédiate, et une batterie lithium-ion de 16,5 kWh fabriquée par la société Tesla Motors Inc. La charge de la batterie permet de parcourir jusqu’à 135 kilomètres. La technologie lithium-ion se distingue par ses avantages décisifs en matière de temps de charge réduit, de durée de vue plus longue et de fiabilité extrême. En outre, elle peut se recharger à partir d’une prise domestique standard. De plus, l’espace intérieur ainsi que le volume du coffre reste inchangés sur la smart électrique par rapport à une version à moteur à combustion.

Plus d’information sur les sites : www.smart.com, www.media.daimler.com et www.media.mercedes-benz.fr. Contacts : Isabelle Peters Fondation Prince Albert II de Monaco Tel : (+377) 98 98 44 44 www.fpa2.com ipeters@fpa2.mc

jeudi 25 mars 2010

Suite des dépêches