Accueil du site > > La FNAIM06 au SALON

La FNAIM06 au SALON SOLUTIONS COPROPRIETES

 La FNAIM06 au SALON SOLUTIONS COPROPRIETES

La FNAIM Côte d’Azur au SALON SOLUTIONS COPROPRIETES 15ème Salon des copropriétaires et syndics Le 3 et 4 Decembre 2010 à Nice Acropolis la FNAIM Côte d’Azur est, depuis l’origine, le partenaire de ce rendez-vous incontournable des syndics, des copropriétaires et des entreprises. Plus qu’une simple exposition SOLUTIONS COPROPRIETES est un lieu d’échanges entre professionnels, prestataires, copropriétaires, experts et pouvoirs publics, avec conférences, cocktail professionnel et démonstrations dans le cadre prestigieux du Palais Acropolis de Nice

Les professionnels présents sur le stand de la FNAIM Côte d’Azur au sein du salon l’Espace Conseil accueilleront et renseigneront les visiteurs sur le fonctionnement et la réglementation de la copropriété.

Par ailleurs la FNAIM Côte d’Azur animera deux conférences : 1) Une conférence réservée aux syndics le vendredi de 9 h 30 à 11 h 30 sur le thème : « Le projet de nouvelle réglementation de l’activité de syndic de copropriété » animée par Jacques Trucco, Président de la Commission FNAIM Côte d’Azur Administration de biens Syndic de Copropriété, Luc Mercier, Président de l’UNIS Côte d’Azur et Cyril Sabatié, avocat.

2) Une réunion de formation ouverte à tous les copropriétaires samedi de 15 h 30 à 17 h 00 sur le thème « Copropriété : le guide des bonnes relations entre syndic et conseil syndical », animée par Daniel FALCONE, Directeur de FNAIM Côte d’Azur, Robert NISSIM, Syndic de Copropriété FNAIM Côte d’Azur, Bernard DELAUNAY, Vice-Président de l’UNIS Côte d’Azur et Cyril SABATIE, avocat.

Pierre Laurent, Président de la FNAIM Côte d’Azur , ne manquera pas de rappeler lors de l’inauguration du salon vendredi 3 Décembre à 15 heures, les éléments clés concernant la profession de syndic dans les Alpes-Maritimes :
-  environ 250 cabinets de syndic générant plus de 500 emplois ;
-  250 000 lots de copropriété dans notre département
-  Plus de 409 Millions d’Euros par an de budget de fonctionnement gérés par les syndics des Alpes Maritimes, dont 80 Millions par an de travaux dans les immeubles ;

Pour les syndics des Alpes Maritimes affiliés à la FNAIM Côte d’Azur :
-  plus de 140 000 lots gérés sur les 250 000 du département ;
-  261 000 € de mise en cause de la garantie financière des syndics FNAIM sur la France entière en 2009 (moins de 40 000 € dans les Alpes Maritimes) sur plus de 5 Milliard d’euros de garanties délivrées, soit un pourcentage de sinistre en garantie financière de seulement 0,01 % !
-  depuis 3 ans, une diminution constante du nombre de réclamations reçues par la FNAIMCôte d’Azur concernant ses syndics de copropriété, avec moins de 100 dossiers par an sur 140 000 copropriétaires !
-  la fermeture depuis plusieurs années de la Commission paritaire de médiation des litiges de copropriété, initiée en 1996, à la demande des associations de consommateurs qui n’avaient plus assez de dossiers de plainte de copropriétaires !
-  la présence sur le stand de la FNAIM Côte d’Azur depuis plusieurs années, de la principale association de propriétaires et copropriétaires de France ;
-  l’organisation régulière par la FNAIM Côte d’Azur , de réunions de formation pour les copropriétaires conseillers syndicaux chargés de contrôler leur syndic, qui témoigne de la volonté de transparence de la FNAIM et de ses syndics affiliés.

Dans ces conditions, après les enquêtes des pouvoirs publics effectuées en 2008 et 2009, globalement très positives pour la profession de syndic, l’annonce par le Gouvernement, cet été, d’un projet de Loi bouleversant la profession, élaboré sans concertation aucune, ne peut être ressenti que comme un total manque de considération et d’intérêt pour une activité génératrice de ressources fiscales et d’emploi, et de surcroît indispensable à la conservation de la qualité du patrimoine immobilier urbain.

Aussi ce projet de Loi, faisant écho aux revendications d’associations ayant fait d’une minorité de copropriétaires mécontents leur véritable « fonds de commerce » a fait l’objet d’un rejet unanime de l’ensemble des organisations représentatives des syndics, la FNAIM en tête.

Pierre Laurent appelera Benoist APPARU à arpenter ce Salon, pour se rendre compte de la réalité du terrain et de la qualité globalement satisfaisante des rapports entre syndics, copropriétaires et entreprises, bien loin des clichés sur la copropriété et sans commune mesure avec les discussions dont elle fait actuellement l’objet.

lundi 29 novembre 2010

Suite des dépêches