Accueil du site > > LE GROUPE CARI (...)

LE GROUPE CARI OUVRE LA VOIE À UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE BÂTIMENTS À ÉCONOMIE D’ENERGIE

LE GROUPE CARI OUVRE LA VOIE À UNE NOUVELLE GÉNÉRATION DE BÂTIMENTS À ÉCONOMIE D'ENERGIE

Démarré en Février 2007, le bâtiment « Eco-lucioles » construit par le groupe niçois de BTP CARI, à la fois maître d’ouvrage et maître d’oeuvre est le premier complexe de bureaux qui intègre une démarche totalement « Haute Qualité Environnementale » au sein de la technopole européenne.

Ce complexe de 6.000 mètres carrés de bureaux, livré en Avril 2008, permet une maîtrise de l’énergie supérieure à ceux de la réglementation thermique 2015-2020. Georges Dao, Président du groupe CARI (430 millions d’euros de CA et 2400 collaborateurs) qui mène une politique managériale résolument novatrice, nous en révèle les arcanes…

Le groupe Cari précurseur de la démarche HQE

Précurseur en matière d’éco-construction, vous êtes l’un des portefaix de la démarche HQE® en France dans le domaine du BTP. Dans quels domaines notamment et selon quelle méthode spécifique ?

Nous mettons un point d’honneur au sein du groupe CARI à appliquer cette démarche au sein de tous nos nouveaux programmes immobiliers lorsque nous pouvons intervenir sur les prescriptions à la conception. La Haute Qualité Environnementale est avant tout une démarche de progrès. Parmi ses nombreux objectifs, elle a pour but de maîtriser et de diminuer les coûts globaux de construction et d’exploitation, de participer à la défense de l’intérêt général et au développement de la qualité sociale, de mettre en place une procédure de management environnemental pour valoriser le patrimoine immobilier et améliorer la sécurité sur les chantiers dans une perspective de durabilité. Elle implique de la part de tous nos collaborateurs une politique volontariste centrée sur la communication, l’animation, la sensibilisation, l’évaluation et la formation permanentes.Pour pouvoir remplir ces objectifs , l’équipe dirigeante du groupe a créé un service HQE® doté d’équipes spécialisées qui se réunissent régulièrement pour faire évoluer par des idées constructives et novatrices cette démarche. Chaque collaborateur est ainsi invité sous l’égide de son chef de département à faire partager son expérience par une mise à jour mensuelle du guide HQE®, à usage strictement interne. Il comporte aujourd’hui déjà plus d’une centaine d’actions. Quant au projet Eco-lucioles doté de 6000 m2 de bureaux, il s’articule autour de 4 axes environnementaux (construction, gestion, confort et santé des occupants).

Coûts et retours sur investissement

Quels sont les coûts générés par cette démarche en amont et quels sont les retours sur investissement à court et moyen terme en termes d’économies d’énergies ?

JPEG - 18 ko
Projet éco-luciole : laboratoire expérimental de la démarche HQE

Au départ, l’investissement est plus lourd, variable de 2 à 10% de plus qu’une construction traditionnelle pour un bâtiment tertiaire. L’instauration d’un poste GTC (Gestion Technique Centralisé) est ainsi très onéreux (de l’ordre de 70 000 euros), récupérable cependant au bout de 12 ans environ.
- Mais, nous réalisons de substantielles économies dès la phase d’éco-conception par une étude architecturale affinée du projet. Par exemple, les experts (architectes, géomètres, informaticiens) vont analyser et épouser la configuration du terrain pour l’exploiter de façon optimale. Ils ont conservé ainsi l’ensemble arboré afin d’éviter de replanter et préserver l’environnement et se sont servis des enrochements comme murs porteurs ou de soutènement.
- L’emprise est ainsi très faible pour l’accès aux bâtiments : de l’ordre de 4 000 M2 pour 21 000 m2 de terrain. L’implantation des édifices s’est effectuée en fonction de l’exposition solaire pour bénéficier au maximum de l’énergie naturelle captée grâce à de larges baies vitrées et démultipliée par effet miroir à travers quatre bâtiments indépendants au lieu d’un seul. L’ensemble dispose ainsi de 70% de façade de verre. Les panneaux photovoltaïques intégrés sur les toitures de couleur verte renforcent le dispositif d’alimentation électrique, soit 340 m2 de panneaux à ce jour. L’ensemble des économies d’énergie ainsi réalisées devrait générer environ 50% de réduction des charges locatives par rapport à un bâtiment classique.
- Les matériaux en surplus sont recyclés et réutilisés pour diminuer les effets polluants. Nos collaborateurs savent à chaque étape de la construction du bâtiment Eco-lucioles, combien coûte chaque action HQE®, soit 54 recensées à ce jour que nous avons librement mises en place. Tous ces éléments sont pris en compte dans le prix de vente final et de location.
- Malgré tous ces paramètres, le complexe reste non seulement dans les normes de rentabilité pour le groupe immobilier Stena qui en a fait l’acquisition mais possède aujourd’hui un atout différenciant attractif. Tous les bureaux sont en passe d’être loués à la livraison. De nombreux investisseurs et collectivités viennent ponctuellement le visiter. Les Partenariats Public-Privé se développent aussi de plus en plus ; les entreprises doivent se structurer pour répondre à des appels d’offres et montages complexes. Preuve que les mentalités changent et que les démarches globales et HQE® commencent à être très largement prises en compte.

En matière de certifications et de labellisation, outre la démarche HQE®, vous avez instauré en parallèle au sein du groupe de nombreuses actions en qualité et sécurité. Une démarche complémentaire obligatoire pour renforcer le dispositif ?

JPEG - 20.9 ko
Projet éco-lucioles

Non, cette démarche de qualité n’est pas obligatoire mais elle répond à l’implication totale du groupe en matière de développement durable. Certes, ce nouveau défi a demandé beaucoup d’efforts à nos collaborateurs mais il est payant aujourd’hui puisque nous sommes la seule entreprise de BTP à avoir obtenu en 2004 la triple certification Q.S.E. (Qualité Sécurité Environnement) pour l’ensemble de nos métiers et de nos agences, à savoir les labels Qualité (ISO 9001 version 2000), Sécurité (OHSAS 18001) et Environnement (ISO 14001).Une gageure en terme d’intégration dans un laps de temps court mais aussi un gage de garantie pour la plus grande satisfaction de nos clients et de nos partenaires. Ces méthodes dynamiques impliquant un suivi et contrôle permanents ont, par ailleurs pour conséquences d’améliorer les conditions de travail de nos salariés, de réduire les risques d’accident et de maladies professionnelles et de nous aider à mieux maîtriser les impacts environnementaux de nos activités. Donc, un indicateur de performance et un booster humain formidables pour une entreprise comme la nôtre qui souhaite concilier des valeurs essentielles au coeur de son évolution comme le Respect de la Nature et des Hommes avec lesquels elle travaille…

Les raisons d’une telle politique axée sur le développement durable

Quel a été le moteur de cette nouvelle politique résolument centrée sur le développement durable et quelles en sont les valeurs-clefs ?

JPEG - 18.7 ko
Projet éco-lucioles 1er complexe de bureaux intégrant une démarche HQE

Dès 2004, nous avons initié au sein du groupe racheté par ses cadres par le biais d’un LMBO, une politique environnementale qui s’est développée progressivement. Au départ, elle s’est avérée satellitaire et expérimentale.
- C’est le 2ème bâtiment que nous possédons sur le site.
- Le premier étant à proximité d’Eco-lucioles. Il s’agit du Centre Agora Einstein, ancien Centre événementiel du groupe France Télécom que nous avons rénové et réhabilité aux normes environnementales depuis 2005 pour en faire à la fois un centre d’Affaires et de Congrès qui accueille nos 6 salons professionnels multisectoriels déclinés sur la thématique du développement durable. Ils sont tous liés au coeur de métier du groupe solutions énergétiques innovantes, immotique et urbatique, éco-construction et urbanisme durable, les valeurs féminines comme leviers de performances en entreprises, le handicap, l’accessibilité et l’autonomie, la santé. Si l’Agora Einstein est une vitrine environnementale créée à partir d’un cadre bâti existant, Eco-lucioles est en quelque sorte le laboratoire expérimental de la démarche HQE® du groupe. Ce chantier permet à nos collaborateurs, partenaires, fournisseurs et clients (investisseurs et collectivités) de mieux appréhender les enjeux actuels, d’en saisir la mise en oeuvre et les avantages pour pouvoir ensuite dupliquer cette nouvelle génération de bâtiments à économie d’énergie et à énergie nouvelle en réponse au cahier des charges et échéancier du Gouvernement. Le parc de bâtiments tertiaires en France comporte aujourd’hui environ 39 millions de m2 et doit répondre aux Objectifs du Grenelle suivants : 2010 : 2/3 des bâtiments construits devront être labellisés THPE (Très Haute Performance Energétique) d’ici 2010,1/3 seront labellisés BBC (Bâtiment à Basse Consommation dits passifs ou à énergie zéro) d’ici 2012 et 100% des bâtiments devront en 2020 avoir été labellisés BBC.

Des enjeux devenus prioritaires pour tous les professionnels du bâtiment ! Il est urgent d’agir...

mercredi 23 juillet 2008 , par Dominique Ruffat

Suite des dépêches