Accueil du site > > Groupement Vinci

Groupement Vinci Concessions, candidat pressenti pour la réalisation du nouveau Stade de Nice

Groupement Vinci Concessions, candidat pressenti pour la réalisation du nouveau Stade de Nice

Lors de la conférence de presse du lundi 11 oct 2010, le choix du candidat pressenti pour la construction/réalisation du Olympic Nice Stadium a été dévoilé : Groupement Vinci Concessions.

L’Olympic Nice Stadium, un projet au centre de la politique sportive de Christian Estrosi

Christian Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie, Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur :

« Le sport est au centre de mes engagements. La politique sportive que je mène à Nice a pour objectif premier de rendre le sport accessible à tous les niçois et niçoises. J’ai voulu faciliter l’accès aux pratiques sportives en prenant par exemple en charge le coût des licences sportives pour la saison 2009-2010, ou encore en développant un plan de construction et de rénovation des équipements sportifs d’envergure que possède la Ville : rénovation du palais des sports, construction de terrains synthétiques, rénovation de gymnases, construction et rénovation de piscines, …

Mais ce n’est pas tout… Je me suis engagé à ce que Nice, terre de sport, puisse aussi accueillir des événements sportifs de haut niveau, nationaux, européens et internationaux. En 1998, faute d’infrastructure sportive conséquente, Nice n’avait pu recevoir la Coupe du Monde de football, de même qu’en 2007 pour la Coupe du Monde de rugby. C’est dans ce contexte que s’inscrit la construction du futur Olympic Nice Stadium. L’UEFA EURO 2016 en est la preuve : la France a présélectionné Nice pour accueillir des rencontres de ce grand championnat.

Ce nouveau stade accueillera notre club résident, l’OGC Nice, et permettra ainsi aux joueurs de s’entrainer dans les meilleures conditions et de poursuivre leur projet sportif.

A ces enjeux, s’ajoute celui de la localisation du stade dans la Plaine du Var, au sein de l’Eco-Vallée. L’Olympic Nice Stadium devra ainsi être exemplaire en matière de développement durable et permettre de concrétiser de fortes ambitions économiques et sociales. »

Objectifs du projet

Les objectifs stratégiques du projet de l’Olympic Nice Stadium consistent à doter la Ville de Nice d’un équipement sportif structurant, contribuant à élargir son rayonnement, à maintenir au plus haut niveau son club résident, et participant à l’animation urbaine d’un secteur situé au cœur de l’Eco-Vallée de la Plaine du Var.

-  Réaliser un équipement contribuant au rayonnement et au développement de la Ville de Nice

Christian Estrosi souhaite réaliser les aménagements nécessaires au fonctionnement d’un équipement sportif de haut niveau correspondant aux normes internationales de football et de rugby et susceptible d’accueillir des rencontres internationales (Euro 2016 notamment). En effet, un équipement sportif et économique comportant un stade de football de grande capacité fait cruellement défaut à la cinquième ville de France, l’objectif étant de créer, avec le stade Vélodrome et le stade Louis II de Monaco, un des lieux majeurs pour le football azuréen.

- Mettre à la disposition de l’OGN Nice un outil performant lui permettant de poursuivre son projet sportif

L’OGC Nice évolue actuellement au stade du Ray. Mettre à la disposition du club résident un outil performant lui permettra de se maintenir au plus haut niveau et de poursuivre son projet sportif, tout en augmentant la fréquentation des matchs.

-  Réaliser un véritable stade urbain multifonctionnel, constituant un équipement structurant à l’échelle de la Plaine du Var

Le complexe sportif offrira tous les équipements complémentaires à l’exercice des fonctions d’un stade moderne, dont le fonctionnement n’est pas limité aux seules journées de compétition de la ligue 1 de football, avec notamment le Musée National du Sport, mais également toutes autres fonctions nécessaires à l’optimisation économique de l’opération et à l’animation du site. La Ville de Nice souhaite ainsi que le Grand Stade constitue un véritable pôle d’attractivité comportant des espaces économiques (commerces, restauration, services …).

-  Concevoir un projet phare en matière de développement durable

La Ville de Nice souhaite imposer le futur stade comme un modèle d’intégration et de développement durable au sein de l’Opération d’Intérêt National de la Plaine du Var, l’Eco-Vallée. L’Olympic Nice Stadium sera conçu comme un édifice modèle, respectueux de son environnement, tout en affichant des ambitions sociales et économiques fortes.

Caractéristiques essentielles du projet

- Un stade performant

Le projet est un stade de 35.000 places dédié au football (la pratique du rugby sera également possible au plus haut niveau), avec une multifonctionnalité permettant l’accueil de séminaires, mais également de concerts et autres grands événements.

Le stade sera doté de toutes les fonctionnalités d’un stade moderne. Il s’agit notamment :

-  D’espaces personnalités, avec un salon d’honneur (400 personnes), de sièges prestige (1500 personnes), de sièges affaires (1500 personnes) et de loges (600 personnes). Les salons représentent une surface de l’ordre de 6.800 m2 de surface utile, auxquels il convient d’ajouter les loges (1.700 m2 de surfaces utiles).

-  D’annexes sportives avec vestiaires pour les joueurs, le staff, et les arbitres. De salles d’échauffement, de bureaux, de locaux de détentes, de salles de soins et de locaux anti-dopage.

-  D’annexes médias avec salles de presse, salles d’interviews et de conférences, bar restaurant pour les journalistes, studios, locaux techniques.

-  D’annexes spectateurs avec en particulier des buvettes à raison de 7 mètres linéaires pour 1.000 personnes.

-  De locaux de sécurité et d’annexes de service : poste de sécurité, poste de police, locaux d’accueil pour les stadiers, les contrôleurs et les hôtesses, locaux du personnel et des bureaux.

-  Un stade multifonctionnel

La configuration et la situation du futur stade fera de celui-ci un équipement majeur de l’agglomération, au sein d’un pôle d’attractivité drainant un grand nombre de spectateurs et permettant la mise en œuvre d’une mission de service public consistant à offrir aux niçois l’accès à de grands spectacles sportifs ou culturels, tels que les Jeux de la Francophonie qui auront lieu à Nice en 2013.

Le projet est de construire un stade urbain, qui fonctionne toute l’année. Les salons prévus pour développer des prestations de réceptions associées à des business seats, seront utilisés toute l’année pour développer une activité de séminaires. Cette activité pourra également être liée au Musée National du Sport, qui s’implantera en 2013 dans le périmètre du projet.

Des espaces de services, des surfaces commerciales et des bureaux complètent le programme du projet afin d’assurer l’animation continue du site.

Le financement d’un projet de stade repose sur la valorisation du pôle d’attractivité qu’il constitue lorsqu’un programme immobilier lui est associé.

Il s’agit de l’option souvent retenue sur les projets récents, qui associent au projet de stade un programme immobilier : projets des stades de Lille et du Mans, AFG Arena de Saint-Gall en Suisse, Milton King Dons Stadium en Angleterre, etc.

C’est la raison pour laquelle un programme immobilier d’accompagnement pouvant comprendre des activités commerciales de restauration, de remise en forme ou de commerces …. est associé au projet.

En outre, le projet pourra accueillir le Musée National du Sport afin de créer une destination sportive pédagogique pour la population.

Le calendrier à venir

-  Concertation publique (durée un mois) à compter du 29 octobre 2010.

-  Désignation du lauréat au conseil municipal du 10 décembre 2010.

-  Signature de l’acte à la suite,

-  Dépôt du permis de construire : décembre 2010.

-  Obtention du permis de construire : juin 2011.

-  Début des travaux : début juillet 2011.

-  Délai de réalisation : 24 mois.

-  Livraison de l’Olympic Nice Stadium : 30 juin 2013.

Choix du candidat pressenti : VINCI CONCESSIONS

- Présentation

Vinci Concessions (mandataire) Stade 06 Caisse des Dépôts et Consignations South Europe Infrastructure Equity Finance (SEIEF)

Architecte : Wilmotte et Associé

REFERENCES VINCI :

Stade de France (80.000 places) MMArena – Le Mans (25.000 places) Actuel Stade Vélodrome (60.000 places) Stade du Havre (25.000 places)

REFERENCES WILMOTTE ET ASSOCIES :

Musée d’Orsay Musée du Louvre Réaménagement urbain des Champs Elysées Hôpital de la Pitié-Salpétrière Aéroport de Séoul

Dimension environnementale

Un véritable modèle d’éco-conception et d’éco construction avec la mise en œuvre de technologies innovantes qui contribueront à faire de l’Olympic Nice Stadium un des tous premiers Eco-Stadium du monde :

- Grace à ses formes arrondies et aux dispositifs architecturaux et techniques proposés, le projet assure une très bonne intégration au site, au quartier de Saint-Isidore et au futur éco quartier.

- Le projet comprenant :

-  le stade multifonctionnel à proprement parler, avec des tribunes rétractables au Nord et au Sud permettant une plus grande polyvalence et une plus grande proximité des spectateurs lors des matchs de foot.

-  le musée national du sport (3 000 m2 d’exposition répartis sur plusieurs niveaux) ;

-  un programme commercial d’accompagnement et d’animation de 2 9000 m2 situé dans le socle du stade.

-  des parkings enterrés permettant d’optimiser le fonctionnement et d’assurer une meilleure insertion dans le site en créant notamment un parc d’environ 3 ha en surface.

- Une structure tridimensionnelle en bois de grande dimension qui couvrira l’ensemble des gradins (permettant d’économiser 3000 tonnes d’émission carbone par rapport à une structure classique).

- Un dispositif unique de climatisation naturelle (mise en œuvre d’un système de mur soufflant permettant de rafraichir le stade en utilisant les vents dominants de la plaine du Var).

- Une couverture par une membrane translucide permettant à la fois d’abriter tous les gradins, de diffuser une lumière naturelle tout en évitant les effets d’éblouissement et, enfin, d’avoir un stade qui, la nuit, rayonne.

- Une véritable usine solaire avec la pose au total de 1 6000 m2 de panneaux photovoltaïques permettant au stade de produire plus d’énergie qu’il ne consomme.

- Une récupération des eaux de pluie (7 000 m3 récupérés par an) et une alimentation en eau gravitaire, limitant ainsi les consommations.

- Un objectif de recyclage de 40% des déchets de chantier.

- Un chantier qui assurera d’importantes retombées économiques locales (500 emplois prévus sur le chantier, plus de 40 % sous traité aux PME locales…).

Accessibilité des spectateurs et stationnement autour du stade

Les transports en commun seront privilégiés grâce au transport en commun en site propre (T. C. S. P.), intégré à la voie de 40 mètres de large reliant Nice Méridia à Saint Isidore ; les spectateurs pouvant également utiliser la desserte train à partir de la gare de Lingostière.

En ce qui concerne le stationnement, l’Olympic Nice Stadium disposera de 1.450 places de stationnement en sous-sol et de 400 places de stationnement en surface. Par ailleurs, des zones de stationnement seront aménagées depuis Nikaïa, avec transport vers le stade par navettes bus.

mardi 12 octobre 2010 , par Communiqué de presse

Suite des dépêches