Accueil du site > > Bilan du Pacte (...)

Bilan du Pacte Economique dans les Alpes Maritimes

Bilan du Pacte Economique dans les Alpes Maritimes

Après un an des élections municipales, le Pacte Economique dévoile ses réalisations, ainsi que ses échecs…Au moment de sa création, le Pacte engageait les acteurs économiques du département à mettre en place des actions autour de 6 thèmes : participer à un projet collectif azuréen de développement et d’aménagement durables, loger les actifs azuréens, améliorer les déplacements en les organisant de Théoule à Menton, accroître la compétitivité et l’attractivité des Alpes-Maritimes pour les entreprises industrielles et de service, favoriser l’animation et le développement du commerce, renforcer la concertation intercommunale et intercommunautaire pour un projet Côte d’Azur.

Un an après la signature du Pacte par les élus, Dominique Estève, Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur et Laurent Lashkar, Président de l’Union pour l’Entreprise des Alpes-Maritimes, ont dressé une première analyse des réalisations des Maires dans ces domaines. Ainsi, en ce qui concerne la modernisation des salons et congrès, on note une forte amélioration, avec des projets d’importance réalisés au cours de l’année dernière : le Palais Europe à Mandelieu, la Palais des Congrès à Antibes Juan les Pins ou l’extension du Palais des Festivals à Cannes. Pour la création de zones d’activités, seulement 2 candidats ont annoncé des réalisations et 15 des actions en cours, notamment la cité artisanale à Valbonne, la requalification de la zone d’activité à Saint Jeannet et le projet GDF à Roquebrune Cap Martin.

JPEG - 116.4 ko
pacte economique

Mauvais bilan pour le développement du commerce : avec 80% des Maires qui se sont engagés à faire des choix, toujours 300 000m² de surfaces commerciales sont en projet dans les Alpes Maritimes… Par ailleurs, on note des avancées positives dans le domaine du développement durable, même si un gros point noir subsiste sur la gestion des déchets, où là c’est carrément « l’avis de tempête ». Le Président de la Chambre de Commerce enregistre également des progrès en matière de transports, même si l’on est encore loin de la mise en place d’une AOTU (autorité organisatrice de transport urbain) unique et que la décision sur la réalisation a, pour l’instant, « était sans cesse retardée ». Enfin, concernant le développement du projet commun Côte d’Azur, il note une évolution positive à l’Est du département, avec des regroupements qui se dessinent autour de la Communauté Urbaine Nice Cote d’Azur mais déplore un statut quo à l’Ouest, qui reste très dispersé… Laurent Lachkar s’est montré optimiste sur la politique menée en matière de logements, même si l’on reste encore loin des objectifs pour rattraper le retard pris dans le département. Dans le domaine de l’urbanisme commercial, Laurent Lachkar constate que, paradoxalement, la crise a freiné certains projets qui auraient pu mettre à mal certains équilibres. A suivre…

lundi 29 juin 2009

Suite des dépêches