Accueil du site > > 350 grandes nacres

350 grandes nacres inventoriées dimanche au Larvotto

Initiée fin 2007 par la Direction de l’Environnement, la cartographie des grandes nacres dans la réserve du Larvotto avait permis de localiser une centaine de grandes nacres réparties dans le premier quart Ouest de l’herbier de posidonies.

- Lancée dimanche 23 novembre, cette opération d’inventaire se poursuit jusqu’au 27 novembre dans les zones centrale et Est de la Réserve, y compris la zone du Sporting avec un repérage de chaque grande nacre et la mise en place d’un protocole de suivi qui comprend un balisage des grandes nacres couplé à des mesures de biométrie (hauteur, largeur et orientation des valves).

- Une quarantaine de plongeurs bénévoles issus du milieu scientifique, associatif et de la Force Publique étaient réunis dimanche matin sur la plage du Larvotto afin de participer à cette opération dirigée par le Dr. Jean de Vaugelas (ECOMERS et AquaScience Université de Nice-Sophia Antipolis). Ainsi étaient rassemblés des membres du Club d’Exploration sous Marine de Monaco, de l’Association Monégasque pour la Protection de la Nature, gestionnaire de la Réserve du Larvotto, du Centre Scientifique de Monaco, de l’Ecole Bleue, d’AquaScience, de Télémaque Plongée, Dans le Bleu, de Nice Université Club Subaquatique, de Sphère Bleue, du Club Nausicaa de Nice. La sécurité des plongeurs était assurée par la Direction des Affaires Maritimes, Pierre Frolla et le Corps des plongeurs des Carabiniers de S.A.S le Prince.

- M. Robert Calcagno, Conseiller de Gouvernement pour l’Equipement, l’Environnement et l’Urbanisme a plongé avec le groupe : « Ces opérations d’inventaires de la biodiversité des fonds de la Principauté sont précieuses. Il y a deux ans, un comptage des mérous avait ainsi révélé une progression de sa population passée de 7 en 1995 à 83 spécimens en 2006, avec un rajeunissement de l’espèce. Cette deuxième phase de cartographie des grandes nacres dans la réserve du Larvotto est tout aussi importante. En effet, ces deux espèces protégées sont particulièrement sensibles à leur milieu et constituent donc de bons indicateurs de la qualité de l’eau de mer. Je souhaiterais remercier tous ceux qui ont participé à cette opération, car les températures n’étaient pas au rendez-vous. Je me félicite des résultats encourageants qui dénombrent une belle population de grandes nacres dans la réserve du Larvotto. Mais nous devons rester vigilants, la Méditerranée est un patrimoine fragile et sa préservation doit être une priorité pour tous. »

Les plongeurs ont comptabilisé 350 grandes nacres.

Pour plus d’informations :

Direction de l’Environnement : +377 98 98 81 49

mercredi 3 décembre 2008

Suite des dépêches